.
-

Le baccara

Le Baccara est un jeu de cartes originaire de l'Italie, et importé dans le midi de la France après les guerres de Charles VIII. Il y a, à ce jeu, un banquier et des pontes

Les pontes sont divisés en deux bandes, l'une à droite, l'autre à gauche du banquier. Chacun d'eux met devant lui la somme qu'il veut engager. Le banquier, après l'avoir doublée, prend deux jeux de cartes entiers, les donne à mêler aux pontes, mêle à son tour, puis fait couper; il distribue une carte à chaque joueur de droite, une à chaque joueur de gauche, une à lui-même, et répète l'opération. Il a la faculté, avant cette distribution, de brûler autant de cartes qu'il l'a déclaré. 

La valeur des cartes se compte par le nombre de points qu'elles expriment; les figures valent 10. Chacun regarde son jeu : les points de 9, 19, 29, sont les meilleurs. Viennent ensuite les points de 8, 18 et 28, de 7, 17 et 27, etc. Celui des joueurs, ponte ou banquier, qui , dans ses deux cartes, a 9 ou 19, 8 ou 18, abat de suite son jeu, et tous en font autant : le banquier ramasse les enjeux des pontes qui ont un point inférieur au sien, il perd avec les pontes qui ont un point supérieur, il fait coup nul s'il y a égalité. 

Lorsque, les deux cartes données, personne n'a 9 ou 19, 8 ou 18, le banquier offre une 3e carte à chaque joueur, et peut aussi en prendre une : celui qui accepte tire celui qui refuse se déclare content. Après une seconde distribution, faite à découvert, on retourne les cartes; le gain et la perte se règlent comme dans le cas précédent. Celui auquel la 3e carte aura fait dépasser le point de 19, crève et perd son enjeu. Ce sont les points de 10 et de 20 qu'on nomme baccara. (B.).

.


[Histoire culturelle][Arts][Jeux et sports]
[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2013. - Reproduction interdite.