.
-

Le Roman de Troyes ou Roman de Troie, poème de Benoît de Sainte-Maure, vers 1165. Le préambule en est curieux : l'auteur déclare qu'il suivra de préférence Darès le Phrygien, et non pas Homère, parce que celui-ci a rempli son poème de fables en faisant combattre les dieux et les déesses. Ce passage prouve que les ouvrages d'Homère n'étaient point inconnus des Trouvères. Benoît de Sainte-Maure nous apprend que l'histoire de Troie n'avait pas encore été exploitée : en effet, les autres poèmes sur le même sujet paraissent avoir été composés après la première moitié du XIIIe siècle. Benoît de Sainte-Maure transforme les héros grecs et troyens en chevaliers du Moyen âge. Son Roman de Troyes est dans un magnifique manuscrit à la Bibliothèque nationale de Paris. (H. D.).


En bibliothèque. -Histoire littéraire de la France, t. XIX.; Collectif, Roman de Troie par Benoît de Sainte-Maure, 10/18, 1991.

En librairie. - Benoît de Sainte-Maure, Le Roman de Troie, Le Livre de Poche, 1998.

Aimé Petit, L'anachronisme dans les romans antiques du XIIe siècle (Le roman de Thèbes, le roman d'Enéas, le roman de Troie, le roman d'Alexandre), Honoré Champion, 2002. - Emmanuelle Baumgartner et L. Harf-Lancner, Entre fiction et histoire, Troie et Rome au Moyen âge, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 1997. - Emmanuele Baumgartner, De l'histoire de Troie au Livre du Graal, le temps, le récit (XIIe - XIII siècles), Paradigme, 1994.  - Catherine Croizy-Naquet, Thèbes, Troie et Carthage, Poétique de la ville dans le roman antique au XIIe siècle, Honoré Champion, 1994.

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.