.
-

Murillo (Bartolomé Esteban). - Célèbre peintre né a Séville en 1618, mort en 1682, reçut les leçons de Moya, élève de Van Dyck, et celles de Vélasquez, qui lui fournit les moyens d'aller dans les Pays-Bas pour y étudier les chefs-d'oeuvre de l'école hollandaise, et qui lui procura ensuite des travaux lucratifs à Madrid. Il retourna en 1645 à Séville, où il se fixa, et y composa un grand nombre de tableaux d'église qui le placèrent à la tête des peintres de sa nation. II mourut des suites d'une blessure qu'il s'était faite sur un échafaudage où il travaillait. 

Parmi ses oeuvres, on remarque la Mort de Sainte Claire, Saint Jacques distribuant les aumônes (au cloître St-François à Séville), Saint Thomas distribuant ses biens aux pauvres, à Séville, une Sainte-Élisabeth, l'Enfant prodigue. Le Louvre possède de ce maître, entre autres tableaux, deux Assomption, la Conception de la Vierge, Jésus sur la montagne des Oliviers, la Cuisine des Anges, le Jeune Mendiant (ci-dessous).
-

Murillo.
Murillo. - Le Jeune mendiant (1645). Musée du Louvre.

Ses chefs-d'oeuvre furent exécutés entre les années 1670 et 1680. Murillo offre dans toute sa pureté le caractère de l'école espagnole : il brille surtout par le sentiment, la noblesse, l'art de la composition, la science anatomique et la fidèle imitation de la nature, ainsi que par la suavité, l'éclat, la fraîcheur et l'harmonie du coloris. Du talent le plus flexible, il réussissait dans le paysage, les fleurs, les marines, aussi bien que dans l'histoire.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.