.
-

Flodoard

Flodoard est un chroniqueur et poète latin, né à Épernay en 894, mort à Reims le 28 mars 966. Après avoir étudié dans les célèbres écoles de Reims, qui venaient d'être restaurées par l'archevêque Foulques, il fut attaché au service religieux dans la cathédrale de Reims dont il devint plus tard chanoine. Sous le pontificat d'Artaud, il fut chargé de missions en Germanie et à Rome. A la suite de démêlés avec l'archevêque Hugues qui avait dépossédé Artaud du siège de Reims, Flodoard se retira dans une abbaye, probablement à Saint-Basle, et ne tarda pas à en devenir abbé. Élu évêque de Noyon et de Tournai en 954, il se vit préférer un compétiteur par le roi de France. En 962, accablé par l'âge et les infirmités, il résigna son abbaye et mourut en odeur de sainteté trois ans après.

Son oeuvre principale est l'Historia cecclesiae Remensis, depuis sa fondation jusqu'en 961, pour laquelle il put mettre à profit les archives de l'église de Reims et particulièrement la correspondance d'Hincmar. Cette oeuvre capitale et d'une importance de premier ordre pour l'histoire des IXe et Xe siècles a été publiée pour la première fois par Sirmond en 1611; la dernière et la meilleure édition est celle qui a été donnée par Heller et Waitz au t. XIII (1884) des Scriptores, dans le Monumenta Gerrmaniae. Flodoard composa de plus, sous forme d'Annales, une histoire de son temps, qui va de 919 à 966. Enfin Flodoard a encore composé un vaste poème de plus de quatorze mille vers latins, divisé en trois livres, sur les triomphes de Jésus-Christ et des saints.

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.