.
-

Les Fabius

Les Fabius sont une illustre famille de Rome qui prétendait descendre d'Hercule par une fille d'Évandre, et fut ainsi nommée, dit-on, pour avoir introduit à Rome la culture de la fève (faba). Une tribu de Rome prit de cette famille le nom de Fabia. Cette famille fournit les 306 Fabiens et plusieurs autres héros.
Fabius Maximus Rullianus (Q.), maître de la cavalerie sous le dictateur Papirius Cursor, 325 ans av. J.-C., battit les Samnites et leur tua 20 000 hommes; mais comme il avait livré la bataille en l'absence du dictateur et sans son ordre, il faillit payer de sa tête cette infraction à la discipline : il ne dut la vie qu'aux prières de son père, M. Fabius Ambustus. Il fut ensuite cinq fois consul, deux fois dictateur, interroi et prince du sénat. Il vainquit de nouveau les Samnites, unis aux Étrusques, à la bataille de Sentinum (296) et leur tua, dit-on, 60 000 hommes. Ses exploits lui méritèrent le surnom de Maximus, très grand, que portèrent depuis ses descendants.

Fabius Pictor (Q.), le plus ancien des historiens romains. vivait vers l'an 220 av. J.-C. Il écrivit les Annales de l'histoire romaine depuis le règne de Romulus jusqu'à son temps; il n'en reste que peu de fragments. Il devait le surnom de Pictor à un de ses ancêtres qui avait peint le temple de la déesse Salus.

Fabius Maximus Verrucosus (Q.), surnommé Cunctator = temporiseur, fameux adversaire d'Hannibal, fut cinq fois consul (233-209 ans av. J.-C.), et fut nommé dictateur après la défaite de Trasimène, en 217. Contraint de partager le commandement avec Minutius Rufus, son maître de la cavalerie, il sauva cet imprudent général d'une défaite assurée (216). Il se signala, surtout pendant les six mois de sa dictature, en amusant Hannibal par des délais et des feintes; sans vouloir jamais livrer bataille. Après avoir ainsi fatigué et épuisé son armée, il la cerna près de Casilinum et il allait la forcer à se rendre à discrétion quand un stratagème la sauva. En 209, il reprit Tarente sur Hannibal, mais il flétrit sa victoire par des cruautés. Fabius s'opposa au projet formé par Scipion de transporter la guerre en Afrique; il mourut en 205, peu avant l'exécution de ce projet.

On connaît encore : 
Q. F. Aemilianus, consul en 145, qui fit la guerre avec quelque succès à Viriathe il était fils de Paul-Émile et passa par adoption dans la famille des Fabius;

Q. F. Servilianus, qui fut battu par Viriathe et signa un traité honteux, 141;

Q. F. Maximus, qui battit en 122 les Allobroges unis aux Arvernes, et reçut le nom d'Allobrogicus.

.


Dictionnaire biographique
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.