.
-

Les départements français
L'Ardèche
Le département de l'Ardèche a été formé du Vivarais, qui faisait partie du Haut Languedoc. Sa superficie est de 552,664 hectares, et sa population de 313 693 habitants (2010).

Toute la partie occidentale et septentrionale du département de l'Ardèche (le Haut Vivarais) est un pays de hautes montagnes stériles, où l'on ne cultive guère que le châtaignier et où l'on élève des chèvres pour fournir des peaux à la ganterie. Entre Privas et Aubenas, il y a plusieurs volcans éteints; les plus remarquables de ces cratères sont la Coupe d'Aisac et la Gravenne de Thueyts, aux environs de Neyrac, dont les colonnes basaltiques ont 80 m de hauteur. Les arrondissements de Privas et de Largentière (Bas Vivarais), couverts de collines et coupés de vallées fertiles, sont un grand centre de production de la soie. Toutes les hauteurs sont plantées de mûriers ou de châtaigniers, qui donnent les marrons connus sous le nom de marrons de Lyon; les vallées renferment des pâturages étendus, et les coteaux qui bordent le Rhône sont couverts de vignes.

Principales communes
Rang Arr. Commune Population
1
3
Annonay 17 824
2
1
Aubenas 12 731
3
3
Tournon-sur-Rhône 11 189
4
3
Guilherand-Granges 11 117
5
2
Privas 9 002
6
2
Le Teil 8 200
7
2
Bourg-Saint-Andéol 7 578
8
3
Saint-Péray 7 472
9
2
La Voulte-sur-Rhône 5 077
10
2
Viviers 3 953
Rang Arr. Commune Population
11
1
Vals-les-Bains 3 850
12
3
Le Cheylard 3 460
13
1
Villeneuve-de-Berg 2 948
14
3
Davézieux 2 890
15
1
Les Vans 2 879
16
2
Le Pouzin 2 862
17
2
Chomérac 2 858
18
3
Roiffieux 2 767
19
2
Cruas 2 739
20
3
Lamastre 2 623
Codes des arrondissements : 1 = Largentière, 2 = Privas, 3 = Tournon-sur-Rhône.
Cliquer sur les liens pour afficher la liste de toutes les communes.


Yves Vérilhac (texte), Eric Albert (aquarelles), Parc régional des Monts d'Ardèche, Somogy - Editions d'Art, 2007.
9782757200957
Créé en 1991, le Parc naturel régional des Monts d'Ardèche s'étend sur 180,000 hectares et 132 communes. Situé en bordure du Massif central, ce vaste territoire se distingue par la singularité de son histoire religieuse, le volcanisme, les productions de châtaignes et de myrtilles, l'omniprésence des rivières, des moulins et des terrasses, la vivacité de ses savoir-faire ruraux... A travers une centaine d'illustrations mises en perspective par les textes d'Yves Vérilhac, Eric Alibert met en lumière ces patrimoines naturels, culturels et paysagers miraculeusement préservés.

Dessinateur, peintre et sculpteur, Eric Alibert a enseigné à la Parson's school of design de New York et collabore régulièrement avec les plus grands magazines internationaux. Auteur de nombreux carnets de voyage illustrés à l'aquarelle - son mode d'expression favori - il est notamment l'auteur de La Côte d'Opale (Gallimard, 1998) et de Couleurs du Venezuela (Somogy, 2007). Yves Vérilhac, ancien directeur du Parc naturel régional des Monts d'Ardèche, signe les textes de l'ouvrage.(couv.).

.


[La Terre][Cartotheque][Etats et territoires][France]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.