.
-

Laënnec

René Théophile Hyacinthe Laënnec est un médecin né à Quimper le 17 février 1781, mort à Kerlouanec, près de Douarnenez, le 13 août 1826. Il commença l'étude de la médecine à Nantes sous la direction de son oncle, médecin en chef des hôpitaux de cette ville, et vint les continuer à Paris à partir de 1799, avec le plus grand succès. Reçu docteur en 1804, il se livra surtout à l'anatomie pathologique, que Bichat avait mise en honneur, et enrichit la science de nombreuses découvertes : sur les vers vésiculaires, le squirre, le tissu encéphaloïde, la mélanose, le tubercule, etc (la Médecine au XIXe siècle).  Nommé en 1812 médecin à l'hôpital Beaujon, il passa ensuite à Necker où il fit des leçons cliniques; c'est là qu'il fit l'admirable découverte de l'auscultation qu'il porta en quelque sorte du premier jet à son plus haut degré de perfection. En 1822, il remplaça Hallé dans la chaire de médecine du Collège de France, puis en 1823 entra à la faculté de médecine comme professeur de clinique interne. 
-
Laënnec.
René Laënnec (tableau de Dubois, 1854).

René Laënnec était membre de l'Académie de médecine depuis sa fondation. Une statue lui a été élevée en 1868, dans sa ville natale. Ouvrages principaux : Propositions sur la doctrine médicale d'Hippocrate, etc. (Th. de Paris, 1804); Mémoire sur les vers vésiculaires (Paris, 1803, in-4 et in-8); Sur une nouvelle Espèce de hernie, à la suite du Traité [...] de Scarpa (Paris, 1812, in-8); De l'Auscultation médiate ou Traité du diagnostic des maladies des poumons et du cœur, etc. (Paris, 1819, 2 vol. in-8 ; 2e édit. intitulée Traité de l'auscultation médiate et des maladies des poumons et du coeur, Paris, 1826, 2 vol. in-8) ; la Faculté de médecine a publié une édition conforme à cette 2e édit. en 1879 (in-8); il y avait eu d'autres éditions en 1831 et 1837. Laënnec a encore publié de nombreux articles dans Journal de Corvisart, Bull. de la Fac. de méd. Dict. des Sc. médicales, etc. (Dr L. Hn).



Margot Bruyère, Laennec, l'homme à l'oreille d'or, France-Empire, 2006.
-

Que connaît-on de René Laennec? A peine sait-on qu'il fut l'inventeur du stéthoscope et qu'il a donné son nom à un grand hôpital parisien. Margot Bruyère, en faisant le choix de raconter sa vie dans un roman destiné à un large public, répare une injustice. (couv.).

.


Dictionnaire biographique
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.