.
-

La Grande Muraille de Chine

La Grande Muraille de Chine, élevée au nord de la Chine propre, est attribuée à Qin Shi Huang, empereur du IIIe siècle avant notre ère. Elle se déploie depuis le golfe de Pé-tché-li, sur la mer Jaune, jusqu'à l'extrémité occidentale de la province de Chen-si, en suivant les inégalités du terrain, sur une longueur de 8850 km environ. Mais si l'on inclut inclut toutes ses branches et sections, la Grande Muraille s'étend sur environ 21 196 kilomètres.

La principale fonction de la Grande Muraille √©tait de prot√©ger la Chine contre les invasions des tribus nomades du nord, comme les Mongols et les Xiongnu. Elle aidait √† r√©guler les flux migratoires et √† prot√©ger les terres agricoles chinoises des incursions. Les routes le long de la muraille facilitaient le transport des troupes, des marchandises et les communications √† travers les vastes territoires de la Chine. En 1987, la Grande  Muraille a √©t√© inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Et aujourd'hui, c'est une attraction touristique majeure, attirant des millions de visiteurs chaque ann√©e.
-

Grande Muraille de Chine
La Muraille de Chine dans les montagnes du Nord, par Thomas Allom (1843).

Les premiers murs défensifs ont été construits par différents royaumes indépendants (comme Qi, Yan, et Zhao) pendant la période des Royaumes combattants (VIIe-IVe siècles av. JC) pour se protéger contre les invasions des tribus nomades du nord et des autres royaumes rivaux.

L'empereur Qin Shi Huang, le premier empereur de la Chine unifiée, ordonne la liaison des murs existants et la construction de nouvelles sections pour créer une barrière défensive continue contre les invasions des Xiongnu. La construction a mobilisé des centaines de milliers de travailleurs - des soldats, des paysans, des prisonniers et d'autres groupes. Certaines sources parlent de cinq ou six millions d'hommes, employés pendant 10 ans à cette construction, dont 400 000 y périrent.

La dynastie Han  (206 av. J.-C. - 220 apr. J.-C.) √©tend la Grande Muraille vers l'Ouest pour prot√©ger les routes commerciales de la Route de la Soie et pour se d√©fendre contre les invasions des Xiongnu. A cette √©poque, on utilise encore de la terre battue, renforc√©e par des branches et des roseaux.

La plupart des sections de la Grande Muraille que nous connaissons aujourd'hui ont √©t√© construites ou reconstruites sous la dynastie Ming (1368-1644) pour repousser les invasions des Mongols. Cette fois, on assiste √† une utilisation intensive de briques et de pierres, ce qui a consid√©rablement renforc√© la structure. De tours de guet sont ajout√©es, ainsi que de forteresses, de postes de garde et de garnisons le long du mur. Des portes strat√©giques permettent le passage √† travers la muraille pour les marchands et les voyageurs, tout en contr√īlant les entr√©es et sorties.

 La muraille varie en hauteur, g√©n√©ralement entre 5 et 8 m√®tres, et peut atteindre jusqu'√† 14 m√®tres dans certaines sections. Sa largeur varie √©galement, avec une moyenne de 4 √† 5 m√®tres. Elle a sa fondation en pierres de taille jusqu'√† 2 m de hauteur : au-dessus, chaque face est en briques, sur une √©paisseur d'un demi-m√®tre, et l'intervalle entre les deux faces est rempli de terre jusqu'au parapet. La plate-forme est assez large pour que 6 cavaliers puissent y courir de front : on y monte par des degr√©s de brique ou de pierre m√©nag√©s de distance en distance entre les parapets. 

C'est du c√īt√© de l'Est surtout que la construction est tr√®s solide, et on rapporte qu'il √©tait d√©fendu aux ouvriers, sous peine de mort, de laisser la possibilit√© de faire p√©n√©trer un clou entre les assises des pierres. Mais, √† l'extr√©mit√© occidentale, la muraille est de terre seulement dans quelques parties de son √©tendue. La Grande Muraille de Chine est cr√©nel√©e partout; il en est de m√™me des tours carr√©es, hautes de 15 m au moins, distantes en moyenne de 75 m√®tres, qui la flanquent √† chaque distance de deux port√©es de fl√®che. L√† o√Ļ elle est en pierre ou en brique, le temps et les hommes l'ont g√©n√©ralement respect√©e; mais les portions construites en terre ont croul√©, et le foss√© creus√© en avant a √©t√© combl√©. On pr√©tend qu'il fallait un million d'hommes pour d√©fendre la muraille de Chine. En temps ordinaire, 4 soldats, avec femmes et enfants, √©taient log√©s dans chaque tour. (B.).
-

Muraille de Chine.
La Grande Muraille de Chine : tours et remparts. Source : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
[Aide][Recherche sur Internet]

¬© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.