.
-

Surinam
Republiek Suriname
Histoire du Suriname.

4 00 N, 56 00 W
Le Surinam, ou en n√©erlandais Suriname, ancienne Guyane hollandaise, est un √Čtat ind√©pendant depuis 1975, qui s'√©tend entre le Gorentyne et le Maroni, l'Atlantique et la r√©gion des Tumuc-Humac. Sa superficie est de 163 300 km¬≤ et sa population d'environ 440 000 habitants. Les c√ītes sont basses, plates et et sans √ģle comme celle de la Guyane. C'est la m√™me bordure de pal√©tuviers inond√©s, avec, en arri√®re-c√īte, des espaces mar√©cageux, partie for√™t, partie savane, partout ou le d√©frichement n'a pas encore eu lieu. En retrait de cette √©troite lisi√®re, quelques savanes, et, plus loin, la for√™t vierge. Toutes les eaux du pays descendent des Tumuc-Humac ou de leurs contreforts. Les petites cha√ģnes dans l'int√©rieur  ne sont-elles gu√®re, sauf dans le bassin du Maroni, que de modestes collines. Le point culminant, le Juliana Top atteint cependant les 1230 m.

Le Suriname pr√©sente un beau syst√®me fluvial, mais fort peu navigable au-dessus de 50 kilom√®tres des embouchures. Aucun fleuve  ne peut √™tre remont√© aussi loin que le Demerara qui est comme une exception √† la r√®gle. A partir du Corentyne (en hollandais Corantijn) on trouve d'abord le Nickerie qui peut √™tre consid√©r√© comme un affluent du Corentyne. Puis, √† 125 km l'estuaire de ce fleuve, trois cours d'eau qui se r√©unissent dans une m√™me baie : le Coppename qui communique par des canaux naturels, des sortes d'arroyos, avec le Nickerie; le Coeswine, et enfin le Saramacca qui est le fleuve le plus important depuis le Corentyne. Un peu plus loin c'est le Surinam (en hollandais Suriname), le grand fleuve central qui donne son nom au pays. II communique par des criques et un canal creus√© de main d'homme avec le Saramacca. Dans l'estuaire du Surinam tombe aussi le Comewyne qui, par son affluent la Cottica et son sous-affluent le Cormontibo (Coermotibo), communique par la Ouana-crique (Wane Cr.) avec le Maroni (Marowijne). Ce curieux r√©gime fluvial √©tablit une communication presque ininterrompue, un peu en arri√®re-c√īte, entre les deux fleuves fronti√®res du pays, le Maroni et le Corentyne. Le Maroni, le plus important des fleuves de la r√©gion Guyanaise apr√®s l'Essequibo, est form√© dans son cours sup√©rieur par deux grands cours d'eau, le Tapanaony, bras occidental, et l'Awa (appel√©e Itany dans son cours sup√©rieur) qui forme le bras oriental.
-

Carte du Surniname.
Carte du Surinam. Source : The World Factbook.
(Cliquer sur l'image pour afficher une carte détaillée).

C'est du Saramacca au Maroni qu'est concentr√©e dans la r√©gion littorale l'activit√© √©conomique du pays. De grands travaux de canalisation et de dess√®chement ont √©t√© accomplis, et, au XVIIIe si√®cle, la Guyane n√©erlandaise atteignit √† l'√©poque √† un haut degr√© de prosp√©rit√©. Paramaribo √©tait  la grande ville des Guyanes. Elle exportait pr√®s de 20 millions de kg sucre et de 10 millions de kg de caf√©. Mais la colonie ne se releva jamais compl√®tement  des ruines qu'entra√ģna, √† la fin de ce si√®cle, la longue lutte contre les esclaves marrons. Ceux-ci, √©taient partis au nombre de 30 ou 40 000. Ces bras n'ont pu √™tre remplac√©s, la traite ayant cess√© presque aussit√īt et les Hollandais. Cependant la production agricole de Suriname, tout en √©tant bien inf√©rieure √† celle de Demerara, est resta infiniment sup√©rieure √† celle de la Guyane fran√ßaise.

Depuis les années 1880, les chercheurs d'or de la Guyane française ont commencé d'exploiter les placers vierges de Suriname. L'économie du pays reste encore aujourd'hui centrée sur l'exploitation des mines d'or, mais surtout de bauxite, principal produit d'exportation, et qui représente environ un tiers du PIB du Surinam. Les ressources pétrolières offrent par ailleurs des perspectives d'avenir. Depuis 2004, des accords existent entre la compagnie pétrolière d'Etat (Staatsolie) du Surinam et les compagnies Repsol, Maersk et Occidental pour la prospection pétrolière offshore. Ces accords ont été étendus en 2006 pour inclure sites supplémentaires.

.


Etats et territoires
[La Terre][Cartotheque][Tableaux de bord][Histoire politique]
[Aide][Recherche sur Internet]

¬© Serge Jodra, 2005 - 2022. - Reproduction interdite.