.
-

Le traité des Pyrénées

On connaît sous le nom de Traité des Pyrénées un traité de paix signé le 7 novembre 1659, dans l'île des Faisans ou de la Conférence (Bidassoa, frontière franco-espagnole), entre Mazarin pour la France, et don Luis de Haro, pour l'Espagne; ratifié à Toulouse le 24 novembre. Il mettait fin à la guerre que Philippe IV, encouragé par la Fronde et par la trahison du prince de Condé, poursuivait depuis plus de dix ans contre Louis XIV, sa mère Anne d'Autriche et son tuteur et principal ministre Mazarin. 

Les négociations se prolongèrent pendant quatre mois, employés surtout, au reste, à discuter sur le sort qui serait fait au prince de Condé. L'Espagne renonce à ses droits (éventuels) sur l'Alsace; elle cède à la France le Roussillon, le Nord de la Cerdagne, l'Artois et une grande partie de la Flandre (Gravelines, Bourbourg, Saint-Venant, Landrecies, Le Quesnoy, Montmédy, Damvilliers, Ivoy, Marienbourg, Philippeville). 

Louis XIV épousera l'infante Marie-Thérèse avec une dot de 500.000 écus d'or, moyennant laquelle il renoncera au nom de sa femme à toute prétention à la succession d'Espagne : le non paiement de la dot l'autorisa par la suite à réclamer cette succession. Le duc de Lorraine, allié de l'Espagne, recouvre ses Etats, et le prince de Condé son ancienne situation..

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.