.
-

Portulan (Navigation). - On donnait ce nom, à la fin du Moyen âge, à des livres ou à des cartes nautiques, où tous les renseignements nécessaires aux pilotes pour la connaissance des atterrissages et de l'entrée des ports étaient soigneusement notés : amers, feux, courants, bas-fonds, etc (La géographie médiévale). Plus tard, le nom fut étendu à tous les atlas ou collections de cartes marines. Ils étaient, en général, assez grossièrement dessinés. Quelques-uns, toutefois, destinés à être gardés dans les archives ou à être dédiés à de hauts personnages, étaient ornés d'enluminures et accompagnés de planisphères, de mappemondes, de tables astronomiques, de calendrier, etc. 

Les portulans paraissent originaires, comme le mot lui-même, de l'Italie. La plus ancienne mention s'en trouve dans une charte napolitaine de 1285. On en possède un du Génois P. Visconte, qui est daté de 1318 (Bibl. de Vienne), et un autre de Marino Sanudo, à peu près contemporain (Bibl. nat. de Paris, ms.). Il deviennent plus nombreux au XVe siècle portulans de Pasqualini (1408), de Gracioso Benincasa (1467, 1469, 1471), de Christ. Seligo (1489), etc. Les Arabes avaient aussi des portulans. Le plus ancien que nous connaissions a été dressé vers 1550 par Ali-ibn-Ahmed-el-Cherki.

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.