.
-

Organon ou Organum (du grec organon, instrument). On désigne sous ce nom l'ensemble des traités logiques d'Aristote, comprenant les Catégories, l'Hermeneuma ou Traité de l'Interprétation, les Premiers Analytiques, les Derniers Analytiques, les Topiques, et la Réfutation des Sophismes. On ne sait au juste ni quand, ni par qui, ce mot d'Organon a été employé précisément dans ce sens; Aristote s'en sert bien dans quelques passages, mais sans y attacher d'autre sens que le sens figuré qu'il comporte habituellement :
"La science est l'instrument du l'intelligence",
"Les moyens (organa) de nous procurer des syllogismes sont au nombre de quatre, etc." 


Plus tard, on voit ses interprètes discuter la question de savoir si la logique est une partie réelle de la philosophie, ou si elle en est seulement l'instrument. Mais il résulterait des recherches érudites auxquelles s'est livré Barthélemy Saint-Hilaire, dans son livre De la Logique d'Aristote, que c'est du Ve au VIe siècle que s'est introduit l'usage d'appeler la logique péripatéticienne l'Organicon, et Organon la réunion des écrits qui la contiennent.

Sans entrer dans les détails et dans l'appréciation de la doctrine, nous ferons remarquer que tel est l'enchaînement des différentes parties de l'Organon, que la pensée de les réunir a dû se présenter tout naturellement aux successeurs d'Aristote, l'Organon, tel que nous le possédons, embrassant la théorie complète du raisonnement démonstratif, depuis ses éléments, les formes générales de la pensée (Catégories), et les mots dans leurs rapports avec la pensée (Traité de l'Interprétation), jusqu'à la formation définitive des arguments par l'invention du moyen terme (Topiques), et jusqu'à la réfutation des arguments sophistiques. (B-E.).



En bibliothèque - Sur l'authenticité de l'Organon, son histoire, etc.,le livre cité plus haut de M. Barthélemy Saint-Hilaire.
.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.