.
-

La nouvelle

La nouvelle est une composition littéraire qui tient à la fois du conte et du roman; récit d'aventures intéressantes ou amusantes, qui peut être historique ou entièrement imaginaire. Le nom de nouvelle remonte aux premiers troubadours provençaux : il a été ensuite adopté en Italie en Espagne et en France. Chez les Italiens, la Nouvelle a reçu sa forme la plus parfaite de Boccace, et chez les Espagnols, de Cervantes. Boccace a su donner à ce genre, où l'on a trop souvent recherché un badinage licencieux, un caractère touchant et élevé dans Griselidis et dans Tilus et Gisippe. Les Nouvelles exemplaires de Cervantes sont pleines d'agrément : l'une des meilleures, le Curieux impertinent, a été insérée dans le Don Quichotte

Les premiers récits français qui aient porté le titre de Nouvelles sont du XIIIe siècle; Moland et d'Héricault les ont recueillis en un volume, ainsi que les Nouvelles du XIVe et du XVe . Les Cent Nouvelles , sont de la fin du XVe siècle; les Nouvelles de la reine de Navarre, du milieu du XVIe (Heptaméron). Au XVIIe siècle, Scarron publia huit Nouvelles tragicomiques, dans le goût espagnol. A la fin du XVIIIe, Florian donna aussi des nouvelles qui obtinrent du succès, grâce à une certaine naïveté, et bien qu'elles fussent assez médiocres. Mme de Genlis publia, en 1802, des Nouvelles historiques, souvent intéressantes. Plus tard, Alfred et Paul de Musset ont rajeuni ce genre littéraire par l'originalité avec laquelle ils l'ont traité; Alfred surtout y a montré une grande sensibilité d'âme. Les Nouvelles (en vers) de H. Kleist sont célèbres dans l'Allemagne contemporaine par le talent avec lequel l'auteur a tracé les caractères et dessiné les portraits de ses personnages. (P.).

.


Dictionnaire Le monde des textes
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.