.
-

Morgante le Grand, poème héroï-comique, composé en italien par PuIci, à la sollicitation de Laurent de Médicis. Quelques critiques, trompés par la fausse naïveté de certaines apostrophes pieuses; ont vu dans cet ouvrage une oeuvre sérieuse; mais c'est bien mal connaître le temps où vivait Pulci, son caractère, et celui de la société pour laquelle il écrivait : son poème n'est qu'une sorte de parodie des romans poétiques, ce qu'est le Don Quichotte pour les romans de chevalerie

Morgante le Grand est un des géants vaincus par Roland, et qui se fait le compagnon de ses combats. Mais il n'est qu'un personnage secondaire : au premier rang figurent Renaud, Astolphe, les fils Aymon, etc., le tout entremêlé d'enchanteurs et de magiciens. Pulci abandonne son style burlesque quand il s'agit de raconter la mort de Roland : malgré la trempe ironique de son génie, et le dessein qu'il avait d'amuser Laurent de Médicis, il est souvent pathétique, parce qu'il est poète, et que son sujet le domine et l'émeut. 

Le Morgante le Grand a 28 chants, écrits en rimes octaves. La 1re édition en fut donnée à Venise en 1481. Cet ouvrage est particulièrement estimé des Toscans, qui y retrouvent l'idiome primitif florentin. (E. B.).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.