.
-

Les Méditations, de Descartes

Méditations touchant la première philosophie, où l'on démontre l'existence de Dieu et l'immortalité de l'âme, par Descartes (Paris, 1641). - Dans cet ouvrage, Descartes reprend l'exposition des points prin cipaux de sa dortrine qu'il avait l'ait connaître par le Discours de la Méthode. Ces Méditations, au nombre de six, parurent d'abord en latin. En 1647, il en parut une traduction française, due au duc de Luynes. Descartes revit cette traduction qui, peu à peu, a éliminé le texte original.

Le philosophe commence par expliquer pourquoi nous pouvons douter de toutes choses et particulièrement des choses matérielles, et comment ce doute nous est utile. Mais, si l'esprit peut douter de l'existence des choses, il ne peut contester qu'il existe lui-même; et il est amené à distinguer ce qui lui appartient et ce qui est du corps. Descartes développe ensuite son principal argument en faveur de l'existence de Dieu, établit que les choses conçues clairement et distinctement sont toutes vraies, traite de la différence qu'il y a entre l'entendement et l'imagination et conclut en montrant que l'âme est réellement distincte du corps, tout en lui étant unie et composant avec lui comme une même chose. 

Les Méditations sont suivies des objections du P. Mersenne, de Hobbes, d'Arnauld, de Gassendi et de Clersellier, et des réponses de Descartes. (NLI).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.