.
-

Le Roman de Lancelot

Le Roman de Lancelot est la troisième partie du cycle du Saint-Graal ou de la Table ronde, écrite par Gautier Map, chapelain du roi Henri II d'Angleterre. Les États du roi armoricain Ban de Benoic, descendant de Nascien, sont envahis par les soldats du roi Claudas de la Déserte; son fils au berceau va périr dans une forteresse qui leur est livrée, lorsqu'une jeune femme l'emporte dans ses bras et s'enfuit. C'est la fée'Viviane, l'élève, l'amante et la geôlière de l'enchanteur Merlin. Les soldats la poursuivent; ils vont l'atteindre, quand elle se précipite dans un lac avec son fardeau. Ce lac n'était qu'une illusion trompeuse, et sa surface recouvrait de magiques palais, où le royal orphelin est élevé sous le nom de l'ancelot (= le jeune garçon), dont on fit plus tard Lancelot du Lac
-
Miniature du Lancelot en prose.
Miniature extraite du Lancelot en prose.

Parvenu à la jeunesse, Lancelot est conduit par Viviane à la cour du roi Arthur. La série de ses aventures amoureuses et guerrières se découle dans cinq romans, Gallehot, la Charrette, Agravain, la Quête du Graal et la Mort d'Arthur. Les deux premiers ne sont qu'une longue digression à la légende du Saint-Graal, sans aucune trace de l'inspiration mystique qui a enfanté cette légende, et qui fait place ici à l'amour chevaleresque, ardent, délicat et raffiné. Gallehot, roi des lointaines îles, est un personnage qui introduit Lancelot, sous le nom du Chevalier aux armes noires, auprès de la reine Guenièvre, et qui sert son amour avec beaucoup de zèle. L'épisode de la Charrette nous montre Lancelot à la recherche de Genièvre enlevée par le fils du roi de Gorre, et encourant momentanément ses dédains pour être monté sur une charrette, véhicule indigne d'un chevalier.

C'est dans la troisième partie du roman de Lancelot, désignée ordinairement sous le nom d'Agravain, un des chevaliers d'Arthur, que la légende du saint-Graal reparaît. Jusque-là les chevaliers de la Table ronde ont bien fait quelques courses à la recherche du vase sacré, mais, trop distraits de leur but par des préoccupations frivoles, ils ont échoué dans leur entreprise. Le roman d'Agravain nous raconte l'arrivée des premiers chevaliers dans la Terre foraine : mais ni Gauvain, neveu d'Arthur, ni Lancelot, protégé de Merlin, n'obtiendront la divine relique; pour la conquérir, il faut pratiquer des vertus plus austères. Le roman met en scène les trois chevaliers en qui se réalisera I'idéal nécessaire, Galaad, fils de Lancelot, Perceval, neveu du roi qui a la garde du saint Graal, et Boor, fils du roi de Gannes. La Quête du saint Graal nous montre Galaad prenant place au siège réservé de la Table ronde, et donnant le signal de la croisade mystique et guerrière. 

Les miracles, les prophéties, les visions succèdent aux passes d'armes mondaines; Arthur, Gauvain, Lancelot, ne jouent plus qu'un rôle secondaire et sacrifié. Galaad, Perceval et Boor, après une longue suite d'aventures merveilleuses, parviennent au château de Cobernic; dix autres chevaliers, également dignes de la souveraine récompense, arrivent en même temps de Gaule, d'Irlande et des autres contrées de l'Europe. Tous treize sont admis à la contemplation du saint Graal, et communient de la main de l'évêque Josèphe, descendu du ciel. Puis, comme les peuples d'Occident, livrés aux passions terrestres, ne méritent plus de posséder parmi eux le vase divin, le Seigneur ordonne à Galaad, Perceval et Boor de le reporter en Orient. Les trois chevaliers s'embarquent sur la nef de Salomon, qui les attend au rivage de la mer, abordent en Asie, non loin de l'antique cité de Sarras, et déposent le Graal au Palais Spirituel, sa première résidence. Après avoir régné un an sur Sarras, Galaad meurt dans une des extases que procurait l'adoration du Graal, et son âme, accompagnée par l'évêque Josèphe, monte au ciel. Une main dont le corps est invisible s'empare du vase, que personne ne doit plus voir; Perceval se retire dans un ermitage, et Boor retourne à la cour d'Arthur pour raconter ces événements suprêmes.

Ici finit la légende. Mais les chevaliers de la Table ronde demeuraient, et trop d'intérêt s'était attaché leurs aventures pour qu'il ne fût pas nécessaire de raconter leur fin : tel est le but d'une cinquième oeuvre, la Mort d'Arthur. Arthur est instruit des amours de sa femme Guenièvre avec Lancelot du Lac, et la guerre éclate : avec le roi combattent Gauvain, Kex, Yvon, Karadoc, et tous les chevaliers d'origine bretonne; du côté de Lancelot sont les descendants de Nascien, Boor, Lionel, Bliomberis, etc., qui ont leurs domaines dans la Petite-Bretagne. Arthur traverse l'Océan, et assiège la cité de Gannes : sur la nouvelle que Mordred a envahi ses États, il ramène bientôt ses troupes, tue l'usurpateur dans une bataille près de Salisbury, mais voit périr tous ses chevaliers et est lui-même blessé mortellement. Lancelot et les siens accourent pour le venger, et massacrent les fils de Mordred à Winchester : tout finit par une retraite volontaire de Lancelot et de Guenièvre dans un couvent. (B.).



En librairie -Chrétien de Troyes, Lancelot, Flammarion, 2003. - Philippe Walter, Daniel Poiron (prés.), Le Livre du Graal, Gallimard (La Pléiade), 2001. 2 vol. : I - Merlin, les premiers faits du roi Arthur, II - Lancelot.

Collectif, Lancelot du Lac et la quête du Graal, BNF (beaux livres), 2003. - Jacques Lamoureux, Lancelot du Lac et la reine du Graal, ou l'amitié de la cuisse, Dervy, 2001. - Annie Combes, Les voies de l'aventure, réécriture et composition romanesque dans le Lancelot en prose, Honoré Champion, 2001. - Micheline de Combarieu du Grès, D'Aventures en aventure, "semblances" et '"sénéfiances" dans le Lancelot en prose, Publications de l'université de Provence, 2000. - Jean-René Valette, La poétique du merveilleux dans le Lancelot en Prose, Honoré Champion, 1998. - Jean Dufournet, Aproches du Lancelot en prose, Honoré Champion, 1984. - Ferdinand Lot, Etude sur le lancelot en prose, Honoré Champion, 1984.

Christ de Montella, Lancelot, Flammarion, 2003 (Roman).- 

Jean Markale, Le cycle du Graal (coffret, 4 vol.), La naissance du roi Arthur, les chevaliers de la Table Ronde, Lancelot du lac, la Fée Morgane), J'ai lu, 2000. - Du même, Lancelot et la chevalerie arthurienne, Imago, 1988.

Pour les plus jeunes, Jean-Pierre Tusseau, Lancelot du Lac, L'Ecole des Loisirs, 2001. - Anne-Catherine Vivet Rémy, Lancelot et la Table Ronde, Retz (para-scolaire), 1998 - François Johan, Lancelot du Lac, Casterman, 1996. 

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.