.
-

Les Enfances de Godefroi de Bouillon

Les Enfances de Godefroi de Bouillon est une chanson de geste,  la cinquième branche du Chevalier au Cygne. Hélias rétablit dans ses domaines la duchesse de Bouillon chassée par un usurpateur; il épouse Béatrix, fille de la duchesse, et lui impose la condition de ne jamais chercher à savoir son nom ni son pays. Après sept ans de mariage, elle oublie son serment; Hélias la quitte aussitôt. Sa fille Ida est mariée au comte de Boulogne; elle donne le jour à Godefroi, qui, encore enfant, se distingue par tant de prouesses, que sa renommée va troubler dans La Mecque le Soudan Cornumaran. Ce chef vient en France pour connaître par lui-même le mérite de Godefroi, et, plein d'admiration, il le déclare digne de l'empire du monde. Il existe deux leçons manuscrites des Enfances de Godefroi : la plus ancienne est sans nom d'auteur; l'autre, qui est une amplification maladroite de la première, est l'ouvrage d'un certain Renaut, qui écrivit dans les premières années du XIIIe siècle. (H. D.).

Vision de Godefroi de Bouillon.
(d'après Frédéric de Madrazo, Salon de 1839).


En bibliothèque - l'Histoire littéraire de la France, t. XXII.
.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.