.
-

Cléomadès

Cléomadès est un poème composé par Adenès, sur des traditions espagnoles ou moresques, pour Blanche de France, fille de Louis IX

Cléomadès est le fils d'un roi d'Espagne; il a trois soeurs d'une parfaite beauté. Trois rois d'Afrique, pour mériter leur main, offrent à leur père trois dons merveilleux. Le plus rare de ces dons était un cheval de fust (bois), qui avait la vertu de transporter son cavalier au milieu des airs; on le dirigeait au moyen de chevilles. Cléomadès veut éprouver la merveilleuse vertu de ce cheval, et disparaît bientôt dans les airs. 

Ce poème, qui n'a pas moins de 79 000 vers, n'est qu'une succession peu attrayante d'aventures fabuleuses; cependant il a été en grande réputation durant le XIVe siècle et une partie du XVe. On y trouve quelques détails et des traits de moeurs curieux. Le cheval de fust est l'original de l'hippogriffe du Roland furieux.
-

Adenès offre Cléomadès au comte d'Artois.
Adenès offre Cléomadès au comte d'Artois.

Les manuscrits du Cléomadès sont fort nombreux. II en existe des imitations en prose française, publiées à Lyon en 1480 et 1488, plus tard à Troyes et à Paris. II y a aussi en espagnol un roman de Clamadès, publié à Burgos en 1521 et en 1603.Histoire littéraire de la France, t. XX. (H. D.).

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.