.
-

La Légende d'Arthur

Les récits poétiques et romanesques dont  le roi Arthur, souverain de l'île de Bretagne, est le héros, rentrent dans le cycle de la Table Ronde. Le plus important est la seconde partie du roman de Brut, composé par Wace, et dont le sujet est la lutte des Bretons, dirigés par Arthur, contre l'invasion des Saxons qui ravageaient la partie occidentale de la Grande-Bretagne, en 510. Arthur est fils d'Uter à la Tête de Dragon (ou Pendragon), et de la comtesse Igerne, trompée par l'enchanteur Merlin, comme Alcmène par Zeus. Après de nombreuses aventures de guerre, où, armé d'Excalibur, l'épée que lui a donnée Merlin, il combat souvent de sa personne, il poursuit les Saisnes ou Saxons en Écosse, conquiert l'Irlande. Il se signale encore par mille exploits sur le continent même, épouse la belle Ginevra ou Geneviève (ou encore Guenièvre) sa parente; rétablit le Christianisme; institua l'ordre si célèbre des Chevaliers de la Table Ronde, où brillaient Perceval, Lancelot, Gauvain, Tristan, ses compagnons d'armes, et règne ensuite en paix pendant 32 ans.

A cette dernière partie de la vie d'Arthur, les conteurs ont substitué une légende toute fabuleuse : le roi de la Grande-Bretagne va porter la guerre en Norvège, en Danemark, revient en Belgique, et chasse les Romains de la France dont ils étaient maîtres. Cependant, un usurpateur s'empare de son trône; alors il revient à la hâte dans la Grande-Bretagne, livre une grande bataille où cet usurpateur est tué, en 542, et lui-même blessé mortellement. Alors il se fait porter dans l'île d'Avalon où il disparaît, enlevé, dit-on, et guéri par la fée Morgane et par ses soeurs. Une prédiction de Merlin avait annoncé qu'il reviendrait un jour : on l'attendit de longues années, on l'attend même encore. 

"De là, dit Augustin Thierry, différents bruits plus bizarres les uns que les autres. Tantôt l'on disait que des pèlerins venant de Terre Sainte avaient rencontré Arthur en Sicile, au pied de l'Etna; tantôt, qu'il avait paru dans un bois en Basse-Bretagne, ou bien que les forestiers du roi d'Angleterre, en faisant leur ronde au clair de la lune, entendaient souvent un grand bruit de cors, et rencontraient des troupes de chasseurs qui disaient faire partie de la suite du roi Arthur."
La légende d'Arthur, écrite en vers français au XIIe siècle par Wace, en prose vers la même époque par un auteur inconnu et Rusticien de Pise, puis remaniée, amplifiée, paraphrasée dans toutes les langues de l'Europe, a une origine plus ancienne : Taliesin, barde de la Cambrie, passe pour l'auteur d'un poème inséré dans l'Archéologie galloise de Myvyr : on retrouve dans ce poème les personnages de la légende, Uter, Kai, Beduyr, Gwalhamai, Medrod, Gwennivar, etc., et non seulement les mêmes noms, mais les mêmes rôles, les mêmes caractères; la seule différence est dans la couleur, héroïque et chevaleresque dans l'oeuvre de Wace, mythologique dans le poème gallois.

Deux poèmes historiques du VIe siècle, où il est question d'un chef cambrien nommé Arthur, existent encore chez les Gallois; mais ils ne présentent rien d'extraordinaire et de merveilleux. Un énorme recueil de pièces galloises, en vers et en prose, conservé dans la bibliothèque du collège de Jésus à Oxford sous le nom de Livre rouge, contient plusieurs contes arthuriens; Hersart de la Villemarqué (les Romans de la Table Ronde et les Contes des anciens Bretons, 1859, in-18) en a traduit et publié trois, Owenn ou la Dame de la fontaine, Ghérent ou le Chevalier au faucon, Pérédur ou le Bassin magique, sur lesquels lady Charlotte Guest avait attiré l'attention dans ses Mabinogion (contes enfantins), 1836-39, 3 vol. in-8°.

C'est donc la culture celtique ou bretonne qui a créé la légende d'Arthur, destinée à prendre plus tard, entre les mains des Trouvères français, un vernis de chevalerie. Ce roi a encore fourni le sujet de plusieurs romans fort anciens, dont les principaux sont : Les vertueux faits et gestes de plusieurs nobles et vaillants chevaliers qui furent au temps du roi Artus, Rouen, 1488; Le petit Artus ou le preux et vaillant chevalier Artus de Bretagne, Paris, 1493. (A19).



En bibliothèque - Voyez sur ce personnage l'Hist. des Anglo-saxons de Turner et l'Hist. des Fictions de Dunlop.

En librairie - Philippe Walter, Arthur, l'ours et le roi, Imago, 2002. -  Philippe Walter, Daniel Poiron (prés.) Le Livre du Graal, Gallimard (La Pléiade), 2001. 2 vol. : I - Merlin, les premiers faits du roi Arthur, II - Lancelot. - Arthur dans le roman de Brut, de Wace, Klincksieck, 2002. - La Mort du roi Arthur, Honoré Champion, 1999. 

Marcel Brasseur, Les femmes de la légende du roi Arthur, Errance, 2003. - Du même, Le roi Arthur, Errance, 2001.  - F. M. Luzel, Sainte Tryphine et le roi Arthur, Terre de Brume, 2003. - Thomas Malory, Le roman du roi Arthur et de ses chevaliers de la table ronde, L'Atalante, 2002. - Christopher Snyder, A la recherche du roi Arthur, mythes et réalités de la légende arthurienne, Le Pré aux Clercs, 2001. - Jacques Boulanger, La légende du roi Arthur, Terre de Brume, 1999-2001, 2 vol. : I, II. - Arnaud de la Croix, Arthur, Merlin et le Graal, Un mythe revisité, Le Rocher, 2001.

- Jean Markale, Le cycle du Graal (coffret, 4 vol.), La naissance du roi Arthur, les chevaliers de la Table Ronde, Lancelot du lac, la Fée Morgane), J'ai lu, 2000. - Michel Rio, Merlin, Morgane, Arthur (en coffret), Le Seuil, 2000. - Christian Guyonvarc'h, Légendes de Brocéliande et du roi Arthur, Ouest-France / Edilarge, 2000. - Antoinette Saly et Philippe Ménard, Mythes et Dogmes, Roman arthurien, Epopée romane, Paradigme Publications Universitaires, 1999. - Anne Berthelot, Arthur et la Table ronde, la force d'une légende, Gallimard, 1996. - Jean Dufournet, La mort du roi Arthur ou le crépuscule de la chevalerie, Honoré Champion, 1994. - Dominique Boutet, Charlemagne et Arthur, ou le roi imaginaire, Honoré Champion, 1992.

Pour les plus jeunes : David Chavel et Jérôme Lereculey, Arthur le combattant, Guy Delcourt (BD), 2004. - G. Massardier, Fabuleuses histoires de Merlin et du Roi Arthur, Tourbillon (à partir de 9 ans), 2002. -  Michel Morpurgo, Le roi Arthur, Gallimard, 1998. 

.


Dictionnaire Le monde des textes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.