.
-

Les Suricates
Les Suricates appartiennent à la famille des Herpestidés, comme les Mangoustes, auquelles elles ressemblent par le nombre des doigts, mais dont ils en diffèrent par un museau plus effilé, par des jambes plus élevées, une queue à poils épars, des molaires de forme épineuse, au nombre de cinq à chaque mâchoire, et par des ongles très forts et longs, surtout aux pattes de devant La femelle a deux poches anales.

L'on n'admet dans ce petit groupe que l'espèce suivante.

Le Suricate tétradactyle
 Par ses formes générales, le suricate tient le milieu entre les mangoustes et les martes. Sa taille générale est de 50 cm environ, dont un tiers appartient à la queue; sa hauteur, au garrot, est à peu près de 16 cm. Il est d'un gris fauve tiqueté, avec des bandes transversales fauves peu apparentes sur le dos; le menton et les joues sont blanchâtres; la pointe du museau, le tour des yeux, les oreilles, le bout de la queue sont noirs, et les membres d'un gris clair, presque couleur d'argent.

Distribution géographique.
On trouve le suricate dans tout le sud de l'Afrique, depuis le lac Tchad, jusqu'au cap de Bonne-Espérance.

Moeurs, habitudes et régime.
On ne connaît presque rien des moeurs de cet animal en liberté, on sait seulement qu'il est fouisseur par excellence, et qu'il creuse dans la terre des couloirs longs et profonds, travail qui lui est rendu facile parles ongles puissants dont ses pattes sont armées. L'on sait aussi qu'il a un régime animal.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.