.
-

Stomates (botanique), du grec stoma, bouche. - Les stomates sont des sortes de pores situés dans le tissu épidermique des feuilles chez les végétaux. Ce nom leur a été donné par Linck, et de Candolle l'a consacré et vulgarisé. Depuis Grew et Guettard, les botanistes nommaient ces organes des glandes; en Allemagne on a conservé l'usage de !es nommer Haudrüsen (= glandes cutanées). 

Le mode de distribution des stomates sur les feuilles est très variable; le plus souvent disséminés sans ordre apparent, ils sont d'autres fois groupés en des points déterminés. On n'en observe jamais sur les nervures. En général, chez les végétaux herbacés, les deux faces de la feuille possèdent autant de stomates; mais chez les végétaux ligneux ces petits organes sont rares à la face supérieure et abondants à la face inférieure des feuilles. 

D'après Krocker, on compte par millimètre carré les nombres suivants de stomates : Pin d'Alep, 4; Epicéa, 5; Asclepias curassavica, 200; Nymphaea caerulea, 443; Solanum sanctum, 623; Agave americana, 26. (Ad. F.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.