.
-

Les steppes

Dans son acception première, le terme de steppes (du russe stepj, même sens) désigne les grandes plaines herbeuses qui occupent le Sud de la Russie, s'étendent de la Volga aux monts Altaï, entre les forêts sibériennes et les grandes montagnes de l'Asie centrale, et qui se retrouvent largement développées vers le Turkestan et la Dzoungarie. Ces régions sont caractérisés d'abord par leur relief en général très peu accusé, ou formé seulement d'ondulations de grande amplitude; l'atmosphère y est très sèche, les hautes montagnes interceptant toute l'humidité que les vents pourraient apporter. Les vents alizés du Nord-Est, appelés par le foyer brûlant des déserts qui forment une bande au Sud, parcourent cette région des steppes en la desséchant et buvant le peu d'eau qui s'y trouve. 

Les steppes sont en effet d'anciens lits maritimes assez récemment émergés et mal essuyés encore sur bien des points, des particules salines dont ils étaient imprégnés. Ce sont en même temps des régions déprimées, de véritables cuvettes continentales, très insuffisamment arrosées, parce qu'elles n'offrent nulle part aux vents humides un condenseur naturel, soumises en outre aux excès et aux variations brusques de la température qui sont propres aux régions continentales. Ainsi se trouvent exclues les formes arborescentes de la végétation qui réclament une humidité abondante et surtout régulière. 

Seules les graminées, auxquelles peut suffire la courte saison des pluies du printemps se développent en une rapide venue, vite desséchées par les chaleurs estivales; mais à mesure que l'on s'éloigne du centre de répartition des pluies, cette végétation devient plus incertaine, remplacée par des plantes grasses ou buissonneuses et par les chénopodiées, seules capables de vivre sur ce sol mal lavé : la steppe herbeuse fait place à la steppe saline, et celle-ci, bien souvent, touche au désert.

Les steppes herbeuses sont encore relativement fertiles et peuplées; les steppes sablonneuse et salées le sont bien moins. Le désert de Gobi, situé au centre de l'Asie, représente, comme la dépression Caspienne, une mer desséchée; cependant, les steppes herbeuses, qui y alternent avec les déserts, ont de vastes pâturages ou peuvent se nourrir les troupeaux de tribus nomades qui eurent leurs jours de puissance et de gloire. 

L'appellation de steppes peut s'appliquer à d'autres régions du monde. Ainsi, en Europe, rencontre-t-on des steppes, au Sud de la bande de territoire de landes et de bruyères, en Hongrie (puszta), en Turquie (Anatolie). C'est le prolongement le plus occidental de la région des steppes proprement dite. Des steppes, ou des biomes qui peuvent être assimilés à des steppes, existent aussi en Amérique du Nord (Llano estacado, au Texas, par exemple), en Amérique du Sud (parties du Gran Chaco et du Mato Grosso), en Afrique (Sahel, Est de l'Angola, Zambie, etc.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.