.
-

Le Sorgho
Sorghum
Le Sorgho (Sorghum Pers.), rangé parmi les céréales,est un genre de l'ordre des Graminales, formé de grandes plantes à chaumes dressés, robustes, dont les fleurs, disposées en panicules rameuses plus ou moins denses, sont groupées en épillets uniflores, rapprochés par deux ou par trois, l'un sessile et à fleur hermaphrodite, l'autre ou les deux autres pédicellés et à fleur mâle ou neutre; chaque épillet est muni de deux glumes cartilagineuses, mutiques, à peu près d'égale grandeur. Les glumelles sont membraneuses, ciliées ou pubescentes, inégales, dans la fleur hermaphrodite. Les étamines sont au nombre de trois. L'ovaire est sessile, glabre, surmonté de deux styles terminaux à stigmate en goupillon. Le caryopse est oblong, comprimé par le dos et libre dans les glumes et les glumelles indurées. 

Quatre espèces sont importantes :

1° S. vulgare Pers. (Holcus sorghum L., Andropogon sorghum Brot.), ou Sorgho commun, Gros Millet, Millet d'Inde, Millet d.'Afrique, Millet à balais, Durra, etc., originaire de l'Inde, cultivé en Chine, Iran, Turquie, Afrique pour la farine, dans le Midi de la France comme plante fourragère et pour faire des balais. 
2° S. halepense Pers. (Holcus halepensis L., Andropogon halepensis Sibth. , etc.), ou Houque d'Alep, originaire de l'Orient, naturalisé dans la région méditerranéenne, cultivé en Algérie.

3° S. cernuum Willd. ou Sorgho blanc, Sorgho à pain, originaire du Bengale, fournit comme le précédent une farine alimentaire.

4° S. hasaccratum Pers. (Holcus saccharatus L., H. Dochna Forsk.), cultivé en Chine, en Inde, dans l'Afrique australe, dans le Midi de la France où l'espèce est devenue annuelle, etc.; plante fourragère excellente; avec les tiges sèches on fait du papier; fraîches, elles contiennent du sucre et, par fermentation, peuvent donner de l'alcool; elles fournissent aussi une matière colorante, jaune (xantholéine) et une rouge (rouge badois).

Le Sorgho est, dans presque toute l'Afrique, la plante qui fournit le pain; il est également cultivé à cet effet en Chine et dans l'Inde. On en prépare aussi une boisson fermentée, sorte de bière nommée tialva en Afrique et les merisa au Brésil. On en fait aussi de l'eau-de-vie.

L'extraction du sucre se pratique en Egypte, sur divers points de l'Afrique, mais aussi aux Etats-Unis au Kansas, en Illinois, en Indiana et dans l'Ohio. Dans l'Europe méridionale et jusqu'en Allemagne, on cultive encore parfois le Sorgho comme fourrage vert, concurremment avec le maïs. Hérodote a signalé le Sorgho en Babylonie. Pline dit que, de son temps, on venait d'importer le millet noir (c'est-à-dire le Sorgho) de l'Inde en Italie. C'est Franklin qui l'importa aux Etats-Unis. (Dr L. Hn. / E. Lefèvre / GE).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.