.
-

Les savanes

Les savanes sont de grandes plaines herbeuses, qui limitent en général la zone des forêts équatoriales. Elles correspondent à la zone climatique qui succède immédiatement à la région équatoriale proprement dite, et qui est caractérisée par une moindre précipitation d'eau et par la régularité de l'alternance entre la saison sèche et la saison humide. C'est, en général, la sécheresse continue pendant cinq ou six mois de l'année qui exclut des savanes les formes arborescentes de la végétation. Celle-ci se réduit alors à de grandes herbes, généralement des graminées, à développement rapide, et qui constituent parfois d'épais taillis ou brousse. De semblables formes de végétation existent, en Afrique, dans la vallée du Zambèze, et en Amérique.

En Amérique, au Nord du Mexique où - si l'on met à part l'extension qui ont aujourd'hui les zones cultivées - elles se prolongent par des prairies (la Grande Prairie) jusqu'au Canada; en Amérique du Sud, la savane correspond aux llanos, qui forment la bordure septentrionale de la forêt amazonienne et les pampas, qui prolongent celle-ci vers le Sud. Humboldt a décrit les alternatives de sécheresse et de fécondité des llanos, presque déserts à son époque; tant que règne l'alizé du Nord-Est, la vie semble suspendue; les arbres ne peuvent s'y développer, mais la végétation herbacée est très puissante au moment des alizés du Sud-Est. Les pampas elles aussi ont fini par être peuplées et cultivées ou à accueillir de l'élevage extensif, même en dehors des vallées fluviales. 

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.