.
-

Quinine (chimie). - Substance contenu dans les quinquinas. Les propriétés fébrifuges des quinquinas sont dues à la présence de trois alcalis organiques qui ont reçu les noms de quinine, cinchonine et quinidine. La quinine est surtout employée comme médicament. Il existe trois espèces principales de quinquina : le quinquina gris, qui renferme presque uniquement de la cinchonine, peu employée en médecine; le quinquina jaune, renfermant principalement de la quinine, et exclusivement employé pour la préparation de cette base le quinquina rouge, d'un prix beaucoup plus élevé que les précédents, et renfermant, outre la quinine et la cinchonine, la quinidine.

La quinine est une substance blanche, d'une saveur amère très forte; elle se dissout dans 400 parties d'eau froide et dans 250 parties d'eau bouillante.

La quinine n'est pas, en général, administrée à l'état libre, c'est surtout à l'état de sulfate de quinine. C'est de ce dernier sel qu'on la retire en traitant par l'ammoniaque; il se forme du sulfate d'ammoniaque, et la quinine, en raison de son peu de solubilité, se précipite.

Préparation du sulfate de quinine. - La préparation du sulfate de quinine se fait en grand de la manière suivante : on réduit en poudre l'écorce de quinquina jaune, on ajoute 10 parties d'eau, et on traite par 25 pour 100 d'acide chlorhydrique; il se forme un chlorhydrate de quinine soluble qu'on recueille en filtrant; on épuise la quinine par des additions nouvelles d'acide, et on recueille la totalité des liqueurs qu'on traite par un excès de chaux.

La quinine, la cinchonine et la matière colorante se précipitent et forment une masse fortement hydratée qu'on soumet à une pression graduée pour en exprimer le liquide. Le résidu solide est traité par l'alcool bouillant qui dissout la quinine. On distille aux trois quarts la liqueur alcoolique, et on traite le résidu par de l'acide sulfurique; par le refroidissement et l'évaporation, il se forme bientôt des cristaux de sulfate de quinine. On les redissent de nouveau dans l'alcool, en présence du charbon animal, pour les décolorer.

Les liqueurs mères sont traitées par l'ammoniaque qui précipite un mélange de cinchonine et de quinine; on traite ce précipité par de l'acide sulfurique faible en présence du charbon animal; la dissolution fournit par l'évaporation une nouvelle quantité de sulfate de quinine. Par ce traitement, dû à Henry, on peut obtenir environ 40 grammes de sulfate de quinine par kilogramme d'écorce de quinquina jaune. (P. D.).

.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.