.
-

Queue (zoologie). - Prolongement de la colonne vertébrale à son extrémité postérieure qui forme un appendice saillant plus ou moins marqué chez les divers animaux vertébrés. Ce prolongement a pour axe osseux une série de vertèbres presque uniquement formées de ce qu'on nomme leur corps et entourées de muscles qui les meuvent en tous sens les unes sur les autres. 

Le nombre de ces vertèbres est très variable, depuis les orangs, les gibbons, qui, comme l'espèce humaine, sont dépourvus de queue, jusqu'aux Kangourous, aux crocodiles qui en ont une fort longue et possèdent plusieurs dizaines de vertèbres caudales. Chez quelques espèces, la queue, comme un cinquième membre, sert à saisir les objets (beaucoup de singes d'Amérique, les coendous, les kiukajous, les sarigues, les caméléons). 

Chez d'autres, elle contribue à soutenir le corps dans la station ou la progression (tatous, pangolins, kangourous). 

Tantôt cet appendice est velu et même couvert d'un poil touffu, tantôt il est nu (les rats) ou écailleux (castors, pangolins, reptiles, poissons). Courte chez les oiseaux, la queue (ou croupion) se prolonge par les plumes qu'elle supporte et qui souvent atteignent de grandes dimensions. Chez les vertébrés nageurs, elle sert à la locomotion et affecte dès lors une disposition toute particulière.

Le mot queue a été appliqué aussi dans le langage courant à certaines portions de la partie postérieure du corps chez les invertébrés; mais ce terme n'a plus là un sens précis. Ainsi, la queue de l'écrevisse, de la langouste, du homard, de la crevette, est en fait l'abdomen de ces animaux.

.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.