.
-

Prothalle (botanique). - On donne le nom de prothalle à la génération sexuée des Cryptogames supérieures. C'est à ce stade de son développement que la plante porte des archégones et des anthéridies, qui, après fécondation, donnent naissance à une plante asexuée, thalle ou sporogone. Certains botanistes ont vu ici une lutte d'importance entre ces deux phases, dans laquelles ils voyaient la caractérisation toute l'évolution du règne végétal. Chez les Mousses et les Hépatiques, le prothalle est beaucoup plus développé que le sporogone : celui-ci est réduit à une capsule contenant des spores et germant sur le pied femelle lui-mème. Chez les Fougères et les Equisétinées le prothalle est réduit à une lame celluleuse verte portant les organes mâles et femelles. Bientôt, surtout chez les Lycopodinées et les Lépidodendrées, il y a tendance à la séparation des sexes; il y a des prothalles mâles et femelles, et en même temps le prothalle tend à ne plus se séparer de la spore qui lui a donné naissance et à germer sur place. Cette réduction progressive du prothalie atteint son maximum chez les Phanérogames. (Dr L. Laloy).
.


Dictionnaire Les mots du vivant
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.