.
-

Constellations > Liste des 88

Le Paon

Pavo, Pavonis, Pav

Constellation du Paon.

Découverte
La constellation du Paon a été introduite par Bayer dans son Uranometria au début de XVIIe siècle.

Le Paon (Peacock) est aussi le nom de l'étoile la plus brillante de la constellation (on l'appelle également "l'Etoile du Paon"). Il s'agit d'une binaire de magnitude apparente 1,94, éloignée de 180 années-lumière et dont la période est de 11 jours 18 heures. L'étoile principale, de type spectral B3, a une magnitude absolue de -1,81 (400 fois l'éclat du Soleil) et possède un autre compagnon de magnitude 9,20, décelable à 4' d'écart.

Xi Pavonis est une autre étoile composée. L'élément le plus brillant est une géante rouge de magnitude 4,30. L'autre étoile, de magnitude 8,90, est située à 3" d'écart. Le système est éloigné d'environ 210 années-lumière.

Autre étoile :

Bêta Pavonis est de magnitude apparente 3,42 et de magnitude absolue 0,29, soit l'éclat d'une soixantaine de soleils. Distance : 140 années-lumière.

[Les étoiles]
[Les étoiles multiples]

Excursion
Kappa Pavonis est une variable à pulsations du type de Delta Cephei (Céphée). Son éclat évolue en 9 jours entre les magnitudes 4,80 et 5,70. Distance : 320 années-lumière. [Les étoiles variables]

Exploration
NGC 6752 (coordonnées : 19 h 10 mn 43 s, -59° 51' 04") est un amas globulaire brillant, de magnitude 7,30 dont le diamètre apparent est équivalent à celui de la pleine lune. Cet objet spectaculaire se situe à 20 000 années-lumière. 
Cet amas a été découvert par Dunlop et étudié plus tard par J. Herschel; il est brillant, très grand, irrégulier et se montre très nettement formé d'étoiles de grandeurs comprises entre la 11e et la 16e (Ch. André, 1900).
NGC 6752.
NGC 6752. Source : The STScI Digitized Sky Surveycompositage : Imago Mundi, © 2011.
[Les amas globulaires]
NGC 6872 (20 h 17 mn 00 s, -70° 45' 33") et IC 4970 sont deux galaxies en interaction situées à 300 millions d'années-lumière. La première est une galaxie spirale barrée (SBb) de très grande taille, et de magnitude 11,6. La seconde, plus petite, est de type S0. Son passage à travers le bras supérieur de NGC 6872 peut expliquer la forme distordue de celui-ci.

NGC 6872 et IC 4970
.


[Constellations][Système solaire][Dictionnaire cosmographique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.