.
-

Paralogisme (du grec para, contre, mal, et logizéin, raisonner), raisonnement faux, argument vicieux, conclusion mal tirée ou contraire aux règles. Le paralogisme, aussi bien que le sophisme, induit en erreur; mais ils différent l'un de l'autre par leur origine; le sophisme suppose la mauvaise foi chez celui qui l'emploie. C'est un artifice destiné à tromper; le paralogisme naît de la faiblesse naturelle de l'esprit. Celui qui fait un paralogisme trompe les autres; mais il le fait de bonne foi, car en même temps il se trompe lui-même. Les principaux paralogismes sont : l'erreur sur la cause, l'erreur de l'accident, le dénombrement imparfait, l'ignorance du sujet, la pétition de principe, le cercle vicieux. (H. D.). 
.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.