.
-

Parallèle

En mathématiques, deux droites sont dites parallèles quand, situées dans un même plan, elles ne se rencontrent pas quand on les suppose indéfiniment prolongées.

Deux plans sont parallèles quand ils ne se coupent pas, ou, si l'on veut, quand ils n'ont pas de points communs.

Deux courbes planes c et c' sont parallèles quand toute normale à l'une AB est aussi normale à l'autre. On démontre que, dans ce cas, la portion AB de normale limitée aux deux courbes est constante. Les cercles parallèles ont même contre et sont des figures semblables, mais, en général, deux courbes parallèles ne sont pas semblables.

Deux surfaces sont parallèles quand toute normale à l'une est normale à l'autre; la portion de normale commune limitée aux deux surfaces est constante.

On a dit quelquefois que des courbes tracées sur une surface étaient parallèles, quand elles étaient trajectoires orthogonales d'une famille de géodésiques.

On appelle parallèles d'une sphère, et plus généralement d'une surface de  révolution, les cercles dont les plans sont perpendiculaires à l'axe. (H. Laurent).

.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.