.
-

Le passé de la Terre
Le Paléozoïque
Ere primaire

Aperçu
En géologie, on désigne sous le nom de Paléozoïque (ou "Ere primaire") l'ensemble des terrains sédimentaires antérieurs au système triassique, par lequel on fait commencer le Mésozoïque ("Ere secondaire").

On distingue dans l'ère mésozoïque les systèmes suivants : 1° le Cambrien ; 2° l'Ordovicien, 3° le Silurien; 4° le Dévonien; 5° le Carbonifère et 6° le Permien (ces deux derniers systèmes formant  chez certains auteurs le Permo-carbonifère ou système anthracolithique. 

La flore paléozoïque, dont on connaît des restes depuis la fin du Silurien (premières plantes vasculaires), possède un caractère assez homogène. Elle comprend un certain nombre de groupes qui lui sont propres; ce sont, parmi les Lycopodinées Hétérosporées, les Lépidodendrées et les Sigillariées; parmi les Equisétinées Hétérosporées, les Annulariées; parmi les Progymnospermes, les Sphénophyllées et les Calamodendrées; parmi les Gymnospermes, enfin, les Cordaïtées, Les Angiospermes font encore entièrement défaut.

La faune comprend aussi un certain nombre de types spéciaux. Parmi les Coelentérés, les Tétracoralliaires n'ont plus que de très rares représentants. Dans l'embranchement des Echinodermes, les Cystoïdés s'étendent du Cambrien au Permien, les Blastoïdés, du Silurien supérieur au Carbonifère, les Crinoïdes atteignent leur maximum. Il en est de même des Brachiopodes, des Bellérophortidés, des Nautiloïdés. Les Conulaires, les Tentaculites constituent un groupe primaire de Mollusques, que l'on rapporte parfois sans raisons décisives aux Ptéropodes. Parmi les Crustacés, les Trilobites et les Gigantostracés sont rigoureusement cantonnés dans le Paléozoïque. En ce qui concerne les Poissons, il y a lieu de remarquer que les Placodermes et certains groupes de Sélaciens sont exclusivement primaires et que les Ganoïdes atteignent leur maximum. Enfin, les Amphibiens font leur apparition avec le Carbonifère, les Reptiles avec le Permien.

On peut citer comme caractères négatifs de la faune paléozoïque l'absence des Hexacoralliaires, des Echinides dits irréguliers, des Bélemnoïdés, de tous les ordres de Reptiles, à l'exception des Rhynchocéphales et des Théromorphes, des Oiseaux, des Mammifères.

La faune paléozoïque se renouvelle brusquement à plusieurs reprises par l'apparition soudaine par immigration de types nouveaux, tels que les Ammonoïdés qui apparaissent à la base du Dévonien. Ces migrations marines coïncident le plus souvent avec des transgressions, tandis que les migrations de faunes terrestres ont lieu au moment des régressions de la mer et sont consécutives des grands mouvements orogéniques. (Émile Haug).

-
Paléozoïque inférieur
(Anciennement : Silurien)
Cambrien Cambrien Inférieur
( = Géorgien = Caerfai)
542 Ma - 413 Ma
Nemkyl-Daldinien
Tommotien 
Atdabanien (Burgessien) 
Botomien
Toyonien
Cambrien Moyen
( = St. David's = Acadien = Devillien)
513 Ma - 501 Ma
Amgaïen
Mayaïen
Cambrien Supérieur ou Paibien
( = Merioneth = Potsdamien ou Revinien)
501 Ma - 488 Ma
Dresbachien (déborde sur le cambrien moyen)

Franconien
Trempéaléauien

Ordovicien

Anc.subdivisions : le Skiddavien et le Llanvirn formaient le Salmien inférieur, quant aux Llandeilien, Caradocien et Ashgillien, ils correspondaient au Salmien supérieur.

Ordovicien inférieur ou Trémadocien
488 Ma - 471 Ma
Trémadoc
Arenig  ( = Skiddavien)
Ordovicien Moyen ou Darriwilien
471 Ma - 460 Ma
Llanvirn
Llandeilien
Ordovicien Supérieur ou Hirnantien
460 Ma - 444 Ma
Caradoc (= Rawtheyen = Sandbien + Katien)

Ashgill (Hirnantien proprement dit)

Silurien
(anc. : Gothlandien)
Llandovery (Valentien)
444 Ma - 428 Ma
Rhuddanien, Aéronien, Télychien.
Wenlock
428 Ma - 423 Ma
Scheiwoodien, Homérien
Ludlow
423 Ma - 419 Ma
Gorstien, Ludfordien
Pridoli (Downtonien)
419 Ma - 416 Ma
Pridolien
Paléozoïque supérieur
Dévonien Dévonien inférieur
416 Ma - 397 Ma
Lochkovien
Praguien
Emsien (anciennement on distinguait 3 étages : Siegenien, Gedinnien et Coblencien, ce dernier divisé en trois sous-étages : Taunusien, Hunsrückien, Emsien).
Dévonien moyen
397 Ma - 385 Ma
Eifélien, Givétien
Dévonien supérieur
385 Ma - 359 Ma
Frasnien
Famménien
Carbonifère

Le Carbonifère supérieur et le C. moyen forment le Silésien ou le Pennsylvanien. Autrefois, certains auteurs réunissaient Le Carbonifère et le Permien dans un ensemble unique, le permo-carbonifère.

Carbonifère inférieur 
= Dinantien = Culm = Mississippien
359 Ma - 318 Ma
Tournaisien (= Mississippien inférieur), Viséen (= Miss. moyen), Serpukhovien (Miss. supérieur; Serpukhovien + Baskirien inférieur  = Namurien).
Carbonifère supérieur 
= Ouralien = Missourien Pennsylvanien
318 Ma - 299 Ma
Bashkinien (= Pennsylvanien inférieur; Bashkirien supérieur + Moscovien = Westphalien)

Moscovien (= Penn. moyen)

Stéphanien = Kasimovien (= Penn. supérieur) + Gzhélien.

Permien

le P. moyen et le P. supérieur constituaient naguère le seul  P. supérieur ou Thuringien (ou Zechsteinien), divisé en deux  (et / ou trois) étages : le Kazanien et le Tartarien (et / ou l'Ufimien)

Permien inférieur 
 = Cis-Ouralien = Rotliegendesien
299 Ma - 266 Ma
P. inférieur I 
(Autunien  = étage de Dunkard, anciennement considéré comme un étage du Carbonifère supérieur.)

Assélien
Sakmarien


P. inférieur II 
(Saxonien = Penjabien)

Artinskien
Kungurien

Permien moyen
= Guadeloupien
266 Ma - 260 Ma
Roadien
Wordien
Capitanien
Permien supérieur
= Lopingien 
260 Ma - 251 Ma
Wuchiapingien
Changhsingien


[La Terre][Cartotheque][Parties de la Terre][Minéraux]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.