.
-

Constellations > Liste des 88

Ophiuchus (le Serpentaire)

Ophiuchus, Ophiuchi, Oph

Constellation d'Ophiuchus.

Découverte
Ophiuchus correspond à une vaste région amorphe du ciel, en partie occupée par la Voie Lactée, dans laquelle faute d'étoile très brillante ou d'alignement évident, il est facile de se perdre. Traversée par l'écliptique du fait du tracé actuel de ses limites, la constellation ne fait cependant pas partie du zodiaque traditionnel.

Ras Alhague est une étoile de type A située à 47 années-lumière. Sa magnitude apparente est de 2,08, mais si on la plaçait à la distance du Soleil, elle brillerait 26 fois plus que lui (magnitude absolue : 1,3).

Kelb Alrai est de magnitude apparente 2,76 et de magnitude absolue 0,76, ce qui signifie qu'elle est 42 fois plus lumineuse que le Soleil. Cette géante rouge de type K est éloignée de 82 années-lumière.

Yed Prior est une géante rouge de type spectral M1. Elle est éloignée de 170 années-lumière. Magnitude apparente : 2,73. Magnitude absolue : 60,86 = 190 fois le Soleil.

Yed Posterior, de magnitude apparente 3,23 (magnitude absolue : 0,64, soit la luminosité de 50 soleils), est de type G8. Elle est située à 110 années-lumière.

Dzêta Ophiuchi est une étoile de magnitude apparente 2,54. Située à la distance de 500 années-lumière, elle est de magnitude absolue -3,2, correspondant à la luminosité de 2000 soleils.

Kappa Ophiuchi, éloignée de 86 années-lumières nous apparaît avec une magnitude de 3,19. Son éclat intrinsèque est 31 fois supérieur à celui du Soleil (magnitude absolue : 1,09).

Thêta Ophiuchi est, avec une magnitude absolue de -2,92, une étoile mille fois plus lumineuse que le Soleil. Sa distance de 500 années-lumière lui confère une magnitude apparente de 3,27.

Nu Ophiuchi est une étoile de magnitude apparente 3,32. sa magnitude absolue est de -0,03 (90 fois l'éclat du soleil). Distance : 160 années-lumière.

[Les étoiles]
[La Voie Lactée]

Exploration
Marfic (Lambda Oph) est une étoile multiple située à 326 années-lumière. Sa composante la plus brillante est une étoile de la séquence principale de type A0 et de magnitude 3,90. Le deuxième élément, de type A4, est de magnitude 4,90. Ces deux astres gravitent autour de leur centre de masse commun avec une période de 129 ans 10,5 mois (figure ci-dessous).

Orbite de Lambda Ophiuchi B

Sabik une étoile binaire dont les deux éléments sont de type A2. La première composante est de magnitude 2,43 (magnitude absolue : 0,37, soit 60 fois la luminosité du Soleil), la seconde est de magnitude 3,50. Période orbitale du système : 80 ans. Distance : 84 années-lumière.

67 Ophiuchi est une étoile double située à 3000 années-lumière. La composante la plus brillante est de magnitude 3,90. A 54", on trouve la seconde composante de magnitude 8,20.

70 Ophiuchi est une étoile triple, dont les composantes les plus brillantes gravitent autour de leur centre de masse commun en 87 ans 10 mois. La première est de magnitude 4,30, l'autre de magnitude 6,20. L'élément principal est en outre une binaire spectroscopique dont la période est 18 ans.

U Ophiuchi est une binaire à éclipses de la famille d'Algol (Persée), éloignée de 1600 années-lumière. Les deux composantes sont des étoiles massives (bleues). Les éclipses se produisent avec une périodicité de 1 jour 16 heures. La magnitude passe alors de 5,90 à un minimum de 6,60.

[Les étoiles multiples]
Rhô Ophiuchi, au sud-ouest de la constellation, est une étoile quadruple située à 410 années-lumière. Ses composantes sont de magnitudes 5,20, 5,90, 6,60, 7,10. Le nuage de gaz et de poussières dans lequel ce système est immergé est considérée comme l'un des régions proches de la Voie Lactée où se forment actuellement des étoiles et peut-être des systèmes planétaires.

Rhô Ophiuchi /antarès
Région de Rhô Ophiuchi

[Les nuages interstellaires]
Khi Ophiuchi, à la frontière avec le Scorpion, est une variable irrégulière de type spectral B, dont la magnitude évolue entre 4,20 et 5,0.

Y Ophiuchi est une Céphéide (c'est-à-dire appartenant à la famille de Delta de Céphée), dont la magnitude oscille entre 5,90 et 6,40 au cours d'une période de 17 jours 3 heures. Distance : 540 années-lumière.

[Les étoiles variables]
La constellation est surtout un prodigieux repaire d'amas globulaires. On n'en citera ici que quelques uns, puisés dans le catalogue de Messier
M 9

M10
M 12

M 9 = NGC 6333 est une amas globulaire de magnitude photographique 8,36, éloigné de 26 000 années-lumière - c'est-à-dire à proximité du centre galactique - et d'un diamètre d'une cinquantaine d'années-lumière. Sa forme allongée s'explique par l'interposition de poussières. L'objet est assez pauvre en étoiles variables.

M 10, situé à 40 000 années-lumière, est un gros amas globulaire de magnitude 7,81 présentant une forte concentration. On remarquera sa forme ovale.

M12 est un très bel amas globulaire de magnitude 8,21, éloigné d'environ 35 000 années-lumière. Son étoile la plus brillante est de magnitude 14.

M 14, à 60 000 années-lumière, nous apparaît de magnitude photographique 9,10. 

 

M 14

M 19
M 19 est un amas globulaire éloigné de 27 000 années-lumière. Il réunit une centaine de milliers d'étoiles dans un volume de 60 années-lumière de diamètre. sa magnitude photographique est de 7,45. On remarquera ici aussi sa forme allongée, peut-être occasionnée par son passage dans les régions centrales de la Galaxie, dont il n'est encore éloigné que de 5000 années-lumière.

M 62 est un amas globulaire qui apparaît de forme allongée dans les grands télescopes. Son noyau décentré lui donne une allure de comète. Magnitude 7,42. Distance : 50 000 années-lumière.

M 62 ------ M 107
M 107 = NGC 6171 est un amas globulaire découvert par Méchain en 1782. Il est situé à 10 000 années-lumière. Magnitude : 9,20.

[Les amas globulaires]
NGC 6633 est un amas ouvert révélant une soixantaine d'étoiles dans un petit télescope, et de magnitude globale 4,60. Son étoile la plus brillante est de magnitude 8. Distance : 1000 années-lumière. Diamètre : une dizaine d'années-lumière.

IC 4665 est un amas ouvert très dispersé de magnitude 4,20. Distance estimée à 1500 années-lumière.
-

IC 4665.
IC 4665.  Source : The STScI Digitized Sky Surveycompositage : Imago Mundi, © 2011.
[Les amas ouverts]
NGC 6572 est une nébuleuse planétaire éloignée de 3000 années-lumière. La magnitude de son enveloppe, en expansion à la vitesse de 16 km/s, est de 9,60.


M 2-9

M 2-9 (= Nébuleuse du Papillon) est une binaire symbiotique située à 2100 années lumière de nous. Le gaz est expulsé du couple à une vitesse de 350 km/s et a commencé il y a environ 1200 ans. A noter que cet objet était précédemment rangé parmi les nébuleuses planétaires proprement dites. La différence entre les deux types d'astres est seulement perceptible dans leur spectre-infrarouge.

[Les nébuleuses planétaires]

Curiosités
A noter la localisation dans cette constellation de l'Étoile de Barnard = Velox Barnardi. Il s'agit d'une naine rouge qui porte le nom de son découvreur en 1916. De magnitude 9, elle est distante de 6 années-lumière. C'est la quatrième étoile la plus proche du Soleil que l'on connaisse. Mais Velox Barnardi doit surtout sa notoriété à son déplacement rapide dans le ciel. C'est l'étoile au plus fort mouvement propre. En deux siècles sa position change de plus de deux fois le diamètre apparent de la Lune. L'objet se dirige vers nous à la vitesse de 108 km/s. Dans dix mille ans, ce sera l'étoile la plus proche du Soleil.

C'est aussi dans Ophiuchus qu'ont explosé la nova de 1917 et la nova de 1848.

[Les novae]
C'est dans cette même région qu'a également été observée en Europe, mais aussi en Chine et en Corée, la supernova de 1604
L'étoile nouvelle de Kepler au nouvelle du Serpentaire (1604). - Le 10 octobre 1604, J. Brunowski, élève de Kepler, aperçut dans le pied droit du Serpentaire une étoile nouvelle très brillante, de couleur blanche, surpassant en éclat non seulement les étoiles de 1re grandeur, mais aussi Mars, Jupiter et Saturne, dont elle se trouvait voisine. Képler, qui la reconnut le 17, l'observa attentivement et publia sur cette apparition une notice très détaillée [1]; d'abord un peu moins brillante que Vénus, cette étoile conserva longtemps le même éclat; si bien que le 16 novembre, dernier jour où il put l'apercevoir à l'Occident, c'était au milieu d'une lumière crépusculaire assez intense pour empêcher de voir Jupiter.
[1] Kepler, De stella nova in pede Serpentarii (Prague, 1606).
Lorsqu'à la fin de décembre elle reparut à l'Orient, sa lumière s'était affaiblie; elle surpassait certainement Antarès (Scorpion), mais n'égalait point Arcturus (Bouvier). Le 20 mars 1605, plus petite en apparence que Saturne, elle était supérieure aux étoiles de 3e grandeur qu'elle égalait le 21 avril; vers le milieu d'août, elle n'était plus que de 4e grandeur; le 8 octobre, on la voyait difficilement à l'oeil nu. Enfin, en mars 1606, elle était devenue entièrement invisible.

On peut donc admettre que sa disparition eut lieu vers le milieu de janvier 1606 et que, en conséquence, cette étoile avait brillé environ quinze mois.

Il convient, en outre, de remarquer que, contrairement à ce qu'avait montré la Pèlerine (étoile de Tycho dans Cassiopée), on n'a constaté aucun changement dans la coloration de l'étoile nouvelle du Serpentaire, qui est constamment restée blanche.

En partant des mesures de Fabricius, Schönfeld indique pour position (rapportée à 1855,0) de cette étoile :

AD= 17 h 21 mn 57 s, Décl. = + 21° 21',2.


[Les supernovae]
Barnard 68 est un globule sombre (nuage de poussière relativement compact et très froid - ~10 K) se détachant sur un champ d'étoiles. Il a été découvert par Edward Barnard qui a publié en 1919 une liste d'objets de ce type. L'absence d'étoiles s'interposant devant le nuage témoigne de sa proximité. Il ne serait, selon les astronomes de l'ESO, qu'à 500 années-lumière. Son diamètre est estimé à 7 mois-lumière.
Signalons enfin un essaim d'étoiles filantes, les ophiuchides, dont le radiant est proche de l'amas globulaire M 9, et qui sont actives entre le 19 mai et le 2 juillet, avec un maximum (ZHR = 5 à 20), vers le 10 juin. (Un autre essaim, les alpha-scorpiides 2 peut également être signalé à la frontière de cette constellation et du Scorpion).

Repérages
Le tableau ci-dessous donne les coordonnées (époque J2000,0) des objets du ciel profond mentionnés dans cette page : [Les systèmes de coordonnées]
Nom Ascension droite Déclinaison
M 9 17h19m04s -17°34'57"
M 10 16h57m06s -04°02'31"
M 12 16h47m08s -00°13'13"
M 14 17h37m35s -02°48'38"
M 19 17h02m33s -25°52'06"
M 62 17h01m15s -30°01'11"
M 107 16h32m26s -11°09'11"
NGC 6633 18h27m42s 06°33'09"
IC 4665 17h46m13s 05°42'59"
NGC 6572 18h12m06s 06°50'52"
.


[Constellations][Système solaire][Dictionnaire cosmographique]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.