.
-

Choeur

Choeur, n. m. - Réunion de chanteurs exécutant un morceau de musique, soit à l'unisson, soit à plusieurs parties, chacune des parties étant tenue par un plus ou moins grand nombre de voix. Les combinaisons pour former un choeur varient quant à la disposition et au nombre des parties. 

Le choeur à l'unisson est l'exécution purement homophonique d'une mélodie. C'est le mode d'exécution du chant liturgique et, sauf de rares exceptions, du chant populaire. 

Le coeur à voix égales est composé de plusieurs parties harmoniques distinctes écrites dans les mêmes limites vocales. 

Le choeur à voix mixtes comprend autant de voix différentes que de parties; son type principal est le choeur à 4 voix mixtes, composé des parties de soprano, alto, ténor et basse. 

Le double choeur est formé de deux groupes, distincts et complets en eux-mêmes, qui s'opposent, se répondent et se confondent, au gré du compositeur; son type primitif est l'antiphonie, ou alternance de deux choeurs l'unisson; les cori spezzati des maîtres vénitiens de la fin du XVIe s. étaient des doubles choeurs à plusieurs voix, formés de chanteurs placés sur cieux tribunes opposées. 

Les contrepointistes du XVe au XVIIe s. ont écrit des oeuvres à triple, quadruple choeur et davantage : mais le nombre total des voix, à cette époque, dépassait rarement la trentaine. 

Le goût des exécutions par masses a pris naissance au XVIIIe s. et s'est traduit par la fondation de sociétés chorales permettant l'organisation de concerts à gros effectifs. Le rôle dévolu au choeur dans l'opéra tendant à se restreindre et même à disparaître des oeuvres les plus modernes, c'est vers l'oratorio et la musique de concert que se sont tourné les maîtres pour réaliser de grands effets de sonorité vocale.

Dans la musique instrumentale, le mot choeur a été appliqué 
1° à l'accord du luth et d'autres instruments par doubles cordes à l'unisson; un luth à 6 choeurs était monté de 12 cordes accordées par paires;

2° à la division ancienne de l'orchestre en deux groupes inégaux, appelés grand choeur et petit choeur, le premier englobant toute la masse instrumentale, le second formé de quelques instruments choisis, qui accompagnaient le récitatif et les airs

On donne le titre de choeur aux morceaux de musique composés pour être exécutés en choeur, ou par le choeur. 
Dans l'architecture des églises, le choeur est l'espace, entourant l'autel, où se tiennent habituellement les chantres. L'orgue qu'on y place pour l'accompagnement des voix prend le nom d'orgue de choeur. On appelait autrefois choeur majeur ou haut choeur les stalles supérieures, réservées aux chanoines, et bas choeur les sièges occupés par les chantres, clercs ou laïcs. (Michel Brenet).
.


Dictionnaire Musiques et danses
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2012. - Reproduction interdite.