.
-

Vincennes

Vincennes (Vilcena). - Ville du Val-de-Marne limitrophe de Paris (Petite couronne); 43 600 habitants (2006). L'origine du nom de Vincennes n'a pas été expliquée; la forme Vilcena, sous laquelle on la rencontre pour la première fois dans un diplôme authentique de 847, doit appartenir à la langue celtique, mais sa signification demeure inconnue, et toutes les hypothèses mises en avant à ce sujet sont, pour le moins, téméraires. La ville de Vincennes n'était jadis qu'un hameau, sous le nom de la Pissotte, et dépendait de la paroisse de Montreuil; elle ne devint paroisse qu'en 1669. Sa population a considérablement augmenté, surtout depuis le milieu du XIXe siècle.

C'est Louis VII qui, le premier, bâtit un manoir - qui devait être surtout un rendez-vous de chasse - au milieu des bois qui, de ce côté, dominent la vallée de la Marne. Philippe-Augustey fit construire une résidence plus spacieuse, où saint Louis se plut à venir. Joinville, témoin oculaire et tout à fait digne de foi, a consacré l'histoire du chêne sous lequel le roi rendait la justice :

« Maintes fois ai vu que le bon saint, après qu'il avoit ouï messe en esté, il se alloit esbattre au bois de Vincennes et se seoit au pied d'un chesne et nous faisoit asseoir tout auprès luy. Et tous ceux qui avoient affaire à luy, venoient à lui parler sans ce que aucun huissier ne autre leur donnast empeschement ». 
Au commencement du XIVe siècle, le château de Vincennes vit mourir Jeanne de France, femme de Philippe le Bel, en 1304, Louis X, dit le Hutin, en 1316, Philippe V en 1322, Charles le Bel en 1328. L'édifice actuel date de Philippe VI de Valois et de ses successeurs immédiats; c'est dire qu'il appartient, dans son ensemble, à la seconde moitié du XIVe siècle. Charles V y était né en 1337, l'année même où son aïeul entreprenait la reconstruction, et il fit de Vincennes sa résidence favorite. Parmi les personnages célèbres morts à Vincennes sous l'ancien régime, il faut citer encore Henri V, roi d'Angleterre et se disant roi de France (1422), Charles IX (1574), le maréchal d'Ornano (1626), le cardinal Mazarin (1661).
Donjon de Vincennes.
Le Donjon de Vincennes.

Louis XI est le premier à avoir utilisé le donjon comme prison d'État. Les détenus qui y ont été enfermés sont, pour la plupart célèbres : le prince de Condé en 1617, et, pendant la Fronde, le grand Condé, le prince de Contiet le duc de Longueville, le cardinal de Retz, Fouquet, Latude qui y exécuta une de ses nombreuses évasions; Diderot, Mirabeau. En 1784, la prison de Vincennes, qui était considérée comme une succursale de la Bastille, fut supprimée, et ses trois uniques hôtes furent transférés dans cette dernière forteresse; c'étaient le marquis de Sade, le comte de Solages et un nommé de Whyte, tous trois en état de démence; ils furent délivrés le 14 juillet 1789.
Après la Révolution, Vincennes joua un rôle plus effacé. Le 20 mars 1804, Bonaparte y fait fusiller, après un jugement sommaire et au mépris de toute légalité, le duc d'Enghien, arrêté quelques jours auparavant dans le grand-duché de Bade, territoire neutre; en 1814 et en 1815, le vaillant général Daumesnil, dit la Jambe de Bois, défend héroïquement la place contre les armées alliées; en 1816, Louis XVIII fait exhumer les restes du duc d'Enghien qui sont déposés avec honneur dans un mausolée construit par Deseine. A de rares intervalles quelques prisonniers politiques y sont encore incarcérés, Polignac, Peyronnet, Barbès, Raspail; puis le château, perd absolument ce rôle et devient un centre éminemment militaire, ayant pour commandant d'armes un général d'artillerie.
-

Vincennes : le château sous Charles V.
Le château de Vincennes sous Charles V.

Tel que les siècles nous l'ont transmis, le château de Vincennes demeure un des spécimens les plus importants de l'architecture militaire du Moyen âge. Sa description est aisée à faire : c'est un rectangle, long de près de 400 m sur 220 de largeur; l'enceinte dont il est formé était flanquée de tours carrées qui ont été abattues, sans qu'on sache pourquoi, par ordre de Napoléon Ier. Seuls sont restés debout la tour d'entrée et le fameux donjon, haut de 52 m. Tous ces bâtiments, avons-nous dit, datent du XIVe siècle, à l'exception de la sainte chapelle, charmant édifice en gothique flamboyant du commencement du XVIe siècle, et des deux pavillons, dits du Roi et de la Reine, qui se font vis-à-vis au fond de la grande cour, du côté opposé à l'entrée principale, et qui datent de 1660 environ.

Émule du bois de Boulogne, le bois de Vincennes, avec son hippodrome, son jardin zoologique, etc., n'a plus les attraits d'antan, mais reste une des promenades appréciées des Parisiens; il a été cédé par l'État à la ville de Paris en vertu d'une loi du 24 juillet 1860, et c'est Alphand qui a présidé à sa transformation. Les plus jolies parties sont celles qui avoisinent les lacs de Saint-Mandé et Daumesnil, du côté de Paris, le lac des Minimes, du côté de Nogent. (F. B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.