.
-

Tréguier

Tréguier (Trecorium). - Localité du département des Côtes d'Armor située sur un promontoire formé par le Guindy à l'Ouest et le Jaudy à l'Est, qui se réunissent en aval de la ville pour former la rivière de Tréguier, à 9 kilomètres de la Manche, à 46 m d'altitude. Les habitants, dits Trécorois, parlent parfois encore le dialecte de ce nom, le plus ancien des quatre dialectes du bas-breton. 

Au sommet du mamelon dominant la ville, s'élève l'église, dédiée à saint Tugdual, le plus bel édifice religieux des Côtes-d'Armor. Fondée au IXe siècle, elle fut maintes fois dévastée, restaurée en 1296 et reconstruite en 1339. Le plan est une croix latine de 75 m de longueur sur 17,45 m avec les trois nefs pour largeur et avec 39, 30 m pour la longueur des transepts; hauteur sous voûte de 18 m. Tour carrée dite d'Hasting, du XIIe siècle; seconde tour carrée, dite du Sanctus, percée de fenêtres ogivales, s'élevant au point d'intersection des transepts, de la nef et du choeur; troisième tour à l'extrémité du transept Sud (XVe siècle), surmontée (de 1785 à 1787) d'une belle flèche en pierre de 30 m (63 m au-dessus du sol). 

A l'intérieur, nef irrégulière, arcades d'inégale largeur, ogivales. Chapelle du Duc, sépulture de Jean V, mort en 1442. Autre tombe, style gothique, mais moderne (1890), de saint Yves. Dans le choeur, 46 belles stalles artistement sculptées (1648), style de la Renaissance. Vitraux modernes. Un curieux bénitier à caryatides en marbre rose se trouve près de la porte d'un des bras de la croix, aujourd'hui entrée principale. Le cloître a été conservé (1461), il a quatre galeries avec 42 arcades.  Tréguier a conservé son ancien évêché, de diverses époques, et un corps de logis du XIVe siècle, dépendant de l'Hôtel-Dieu. On remarque encore les quatre couvents du XVIIe siècle, la promenade des Buttes, plantée d'ormeaux.
-

Eglise de Tréguier
Eglise de Tréguier, abside côté Nord, cloître et tour.

Tréguier doit son origine au monastère de Trécor, fondé par saint Tugdual au VIe siècle, ruiné par les Vikings au IXe siècle et rétabli vers 848 par Noménoë qui en fit le siège d'un évêché (supprimé en 1790). En 1346, les Anglais pillèrent la cathédrale. En 1385, le connétable de Clisson s'y embarqua pour l'Angleterre. Les paroisses des environs se soulevèrent au commencement de la Ligue et vinrent investir cette ville le 15 novembre 1589. Les habitants et les gens de guerre de Guy de Rieux se barricadèrent dans la cathédrale, puis entrèrent en composition avec les paysans. Les Etats de Bretagne se tinrent en 1607 à Tréguier.
-

Rétable à Tréguier
Fragment d'un ancien rétable
à Tréguier.

Tréguier a vu naître notamment Yvon-Hétouri de Kermartin, né en 1355, connu sous le nom de Saint Yves et devenu l'un des patrons de la Bretagne, et Ernest Renan (1823-92).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.