.
-

L'église du Taur, à Toulouse

L'Église du Taur, à Toulouse, avec sa façade gothique d'un aspect tout particulier qui la fait ressembler à une haute forteresse, se distingue pourtant moins par son architecture que par la légende qui entoure sa fondation. On raconte qu'en 252, sous l'empereur Décius, Saturnin (saint Sernin) vint prêcher la foi chrétienne dans Toulouse. L'ardeur de son prosélytisme le fit bientôt remarquer, et sa mort fart demandée par le peuple. Il fut saisi et conduit au Capitole

Là un taureau fut amené, et ou le pressa de le sacrifier aux dieux de Rome et de Gaule. Saturnin repoussa avec horreur cette proposition, et fit aussitôt une profession de foi à haute voix. Alors on le garrotta, et on l'attacha par les pieds à la queue du taureau, qu'on mit en fureur. 

Le corps du martyr fut bientôt mis en piè ces, et l'animal furieux ne s'arrêta qu'après s'être épuisé de lassitude. Il était sorti de la ville, et avait fait un long circuit. Le corps de Saturnin fut recueilli par deux femmes, qui le placèrent dans une fosse, sur laquelle on bâtit dans la suite une église, qui est celle du Taur, ainsi nommée, parce que le taureau s'arrêta en ce lieu...
-

Toulouse : rue du Taur.
La rue du Taur, à Toulouse. Au fond, l'église à laquelle elle doit son nom.
.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2008. - Reproduction interdite.