.
-

Saint-Malo
Saint-Malo est une ville de France, dans le département de l'Ille-et-Vilaine, dans une situation pittoresque, sur un rocher de granit, sorte de presqu'île rocheuse, qui s'avance à l'Ouest dans l'estuaire de la Rance et est relié à la terre par une étroite langue de terre appelée le Sillon; population : 50 700 habitants. 

La ville, placée à l'avant de plusieurs bassins (Bassin Duguay-Trouin, Vauban, Bouvet et Cartier), est protégée par un groupe d'îlots, et séparé de Saint-Servan par l'anse des Sablons, où se trouve un port de plaisance. 
-

Saint-Malo.
Les remparts de Saint-Malo. Source : The World Factbook.

Saint-Malo est entouré d'une ceinture de remparts du XVIe siècle, muraille épaisse, flanquée de tours et munie de mâchicoulis, qui n'est pas assez haute pour cacher la ligne continue de façades des hôtels de style uniforme des armateurs malouins du XVIIIe siècle.

La ville s'étage, et l'ensemble de ses maisons est couronné par le joli clocher de l'ancienne cathédrale. Les rues sont étroites et tortueuses; les monuments remarquables sont l'église gothique Saint-Vincent (XIIe s., avec un élégant clocher), le château du XVe siècle qui occupe avec ses quatre tours l'extrémité Ouest de la jetée, l'hôtel de ville. Sur la jetée  est installé le monument de Chateaubriand (de Millet). Saint-Malo possède aussi un monument de Duguay-Trouin. Les remparts servent de promenade. A un kilomètre et demi à l'Est, faubourg de Rocabey, avec la gare. 

Histoire.
L'île de Saint-Malo, qui s'appelait d'abord l'lle d'Aaron, était inhabitée avant l'époque des invasions normandes; les habitants d'Aletum (Saint-Servan), ruinés par les pirates, s'y réfugièrent avec leur évêque qui apportait les reliques d'un de ses prédécesseurs Malo ou Maclou, dont le nom fut donné à la nouvelle ville. Ce n'est qu'au XIIe siècle que la cathédrale fut bâtie et que la ville prit tout à fait corps autour du premier noyau. Saint-Malo ne resta pas ville ecclésiastique, et les libertés municipales y furent solidement établies dès le XIIIe siècle.

Pendant les troubles de la Ligue, elle ne prit pas part et s'administra comme une république. C'est du XVe siècle que date sa prospérité, lors de la découverte des nouveaux continents. L'humeur aventureuse des Malouins, l'intrépidité fameuse de ses marins se donna carrière à la fois dans les longues explorations et dans les attaques contre les Anglais; ceux-ci, en novembre 1693, bombardèrent la ville et lui firent beaucoup de mal; en 1758, Marlborough fit subir encore aux habitants des pertes de plus de 12 millions; mais la même année une nouvelle expédition des Anglais se termina pour eux par la désastreuse défaite de Saint-Cast. Saint-Malo fut le siège de la Compagnie française des Indes, ce qui fut une des sources de sa prospérité. 

Saint-Malo est le lieu de naissance de nombreux personnages célèbres; Jacques Cartier (qui découvrit le Canada), Porcon de la Barbinais, Duguay-Trouin, Alain Porée, Mahé de la Bourdonnais, Robert Surcouf, Maupertuis, Lamothe, Lamennais, Broussais et Chateaubriand (enterré, selon son désir, à la pointe de l'îlot du Grand Bé.

Saint-Malo.
Saint-Malo sur une ancienne photographie.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.