.
-

Rotterdam
Rotterdam est la ville la plus peuplée des Pays-Bas après Amsterdam. Elle se situe dans la Hollande méridionale, sur la rive droite de la Meuse, à son confluent avec la Rotte, à 13 km de l'embouchure de la Meuse dans la mer du Nord,  et à 22 kilomètres au Sud de La Haye. C'est le point d'aboutissement d'un grand nombre de canaux, qui lui permettent de communiquer avec les principales localités du pays, et sont assez profonds pour recevoir les grands vaisseaux : Leuve-Haven, Oude-Haven, Nieuwe-Haven, Scheepmakers-Haven, Vÿn-Haven, Blook, Haringvliet, etc.; à marée haute, l'eau s'élève de 1,5 m à 2, 50 m au-dessus du niveau ordinaire. Elle a des chantiers de construction maritime et un très grand port. Population : 603 000 habitants. 

Rotterdam n'est mentionnée que depuis la fin du XIIIe siècle. En 1299, elle a obtenu ses droits de cité et s'est développée rapidement. En 1480, elle a été prise par Brederode, qui la défendit contre le grand-duc Maximilien en 1752, les Espagnols la pillèrent. Depuis cette date, elle a pris par son commerce le dessus sur toutes les petites villes de Hollande. Elle fut prise par les Français en 1794, et inondée en 1775 et 1825.

Aspect de la ville.
La ville a un aspect très pittoresque avec ses canaux bordés d'arbres, ses ponts suspendus, et les navires qui pénètrent jusqu'au centre de la cité. La rue Haute (Hoogstraat), baie sur la digue et chaussée qui part du confluent de la Rotte avec la Meuse, est la voie principale de la vieille ville qui ne représente d'ailleurs qu'une faible partie de Rotterdam, très agrandie dans tous les sens par les nouveaux quartiers. Les constructions sur la Meuse (Nieuwe-Werk), reliées au quai ancien (Boompjes), sont particulièrement belles et présentent, vues de l'eau, un coup d'œil merveilleux. 

La ville, entourée jadis de fortifications et de fossés (devenus des canaux navigables), représente un triangle équilatéral dont les quais de la Meuse forment la base; ce triangle est traversé au milieu, dans la direction du Nord-Ouest vers le Sud-Est, par un chemin de fer qui traverse le fleuve sur un pont de quatre travées jeté hardiment sur l'eau et qui passe en viaduc au-dessus des canaux et de la cité, allant de la station centrale (au Nord-Ouest) vers la station de Beurs et conduisant à l'île Noordereiland et à Feijenoord. 

Le triangle que forme la ville en contient un plus petit, découpé, par des canaux nombreux, en îles que des ponts-levis relient entre elles. A côté du pont de chemin de fer, un pont de piétons et de voitures (Williamsbrug) conduit à travers la Meuse à l'île Noordereiland qui a de jolies promenades. 

Les monuments de Rotterdam.
Les principaux monuments de Rotterdam sont : l'église réformée de Saint-Laurent, de style gothique, ou grande Eglise du XVe siècle, avec une tour de 64 m, un orgue célèbre et les monuments funéraires des amiraux Witte Corneliszoon de With, Cortenaer, van Brakel, etc., dans la vieille ville (la plus belle des 25 églises de différentes confessions que contient la cité) l'église réformée de Zuider (rebâtie de 1845 à 1849); l'église Saint-Antoine, catholique-romaine, de style néo-gothique. 

Les autres monuments remarquables, qui sont presque tous dans la nouvelle ville, sont-: l'Hôtel de Ville, de style ionique, reconstruit de 1823 à 1833; la Bourse, construction du XVIIIe siècle avec une collection d'instruments de physique et d'astronomie; le musée Boymans qui contient un grand nombre de magnifiques tableaux et gravures des écoles flamande et hollandaise (détruit par un incendie en février 1864, mais rebâti et enrichi depuis); un musée ethnographique, etc.

Statue d'Erasme (beau bronze de Hendrik de Keyzer qui date de 1622), bien qu'il soit né à Stein (1467); statue du comte van Hogendorp, homme d'État (1762 à 1834), due au sculpteur belge Geep; statue du poète Tollens (due à Strackée) ; monument élevé à l'ingénieur Stieltjes, créateur du nouveau port et levée dans l'île de Noordereiland. (Ph. B.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.