.
-

Rue du Montparnasse, à Paris. - Cette rue commence au boulevard Raspail, à l'intersection avec la rue Notre-Dame-des-Champs, et finit au boulevard Edgar-Quinet, dans le prolongement de la rue de la Gaîté. 

La première partie, comprise entre le boulevard Raspail et le boulevard du Montparnasse, appartient au VIe' arrondissement.

« Louis, etc. [...] Ordonnons, voulons et nous plate ce qui suit : Article 1er. Nous avons autorisé et autorisons le sieur Roussel, curé de Vaugirard, à passer le traité avec le sieur Morel, conformément au projet ci-attaché sous le contre-scel de notre chancellerie, à faire avec l'Hôtel-Dieu, l'échange de 300 toises de terrains faisant partie du marais de la cure, situé au Mont-Parnasse, à prendre derrière le terrain que le sieur Morel tient à vie de l'Hôtel-Dieu, etc - 4e. Il sera ouvert aux frais du d. sieur Morel, une rue de trente pieds de largeur, conformément à notre déclaration du 16 mai 1769, sous la dénomination de rue du Mont-Parnasse, pour communiquer de la rue Notre-Dame-des Champs aux nouveaux boulevarts, laquelle traversera le marais de la rue et les deux parties de terrain appartenant à l'Hôtel-Dieu; l'ouverture de la d. rue et le pavé d'icelle, établi pour la première fois aux frais des propriétaires, conformément aux clauses du pavé de Paris et aux pentes qu'il conviendra, demeureront déchargés pour l'avenir de l'entretien et renouvellement du pavé de la d. rue, qui seront employés sur l'état du pavé de la ville, faubourgs et banlieues de Paris, etc. Donné à Fontainebleau au mois d'octobre 1773, et de notre règne le 5e. Signé Louis. » 
Ces lettres-patentes furent registrées au parlement le 5 septembre 1775, mais la rue ne fut ouverte que sur une largeur de 9 m. 58 c. Cette dimension a été maintenue par deux décisions ministérielles, la première du 2 thermidor an X; la deuxième du 28 octobre 1817.

Deuxième partie, comprise entre le boulevard du Montparnasse le boulevard Edgar-Quinet, appartient au XIVe' arrondissement). Elle a été formée vers 1786, sur des terrains appartenant aux hospices civils de Paris. Le plan de Verniquet l'indique, mais sans dénomination. La décision ministérielle précitée du 28 octobre 1817, a fixé la largeur de cette voie publique à 12 m. On n'a commencé à bâtir des maisons dans cette partie de rue qu'en 1822. 

On remarque dans cette rue l'hôtel du Silène (dépendance du collège Stanislas). (L.).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.