.
-

Rue Mazarine, à Paris (VIe' arrondissement). -  Cette rue relie la rue de Seine au carrefour de Buci (intersection avec la rue de Buci et rue Saint-André des Arts). Elle  tire son nom de Mazarin, le fondateur du collège des Quatre-Nations, et était appelée autrefois des Fossés-de-Nesle, parce qu'elle a été construite sur le fossé de l'enceinte de Philippe-Auguste qui bordait l'hôtel de Nesle

Dans cette rue était (à l'actuel n°12) un jeu de paume où fut établi en 1669 le premier théâtre de l'Opéra: la première pièce qui y fut jouée fut la Pomone de Perrin et Lambert. A la mort de Molière (1673), Lulli, qui venait d'obtenir le privilège de l'Opéra, déposséda la Comédie Française de la salle du Palais-Royal, où l'Académie royale de musique fut placée, et la troupe de Molière vint remplacer l'Opéra dans le Jeu de paume de la rue Mazarine. Elle y resta quatorze ans, et en 1687, fut contrainte, sur les réclamations du collège des Quatre-Nations, de chercher un autre local. Elle s'installa alors dans un jeu de paume de la rue des Fossés-Saint-Germain (qui porte aujourd'hui le nom de rue de l'Ancienne-Comédie).
-

Rue Mazarine, à Paris (6e).
La rue Mazarine, à Paris. Au fond, le dôme de l'Institut. (© Photo : Serge Jodra, 2010).

La rue Mazarine referme aussi, au n°42, le théâtre Guénégaud; au n°30, l'ancien hôtel des Pompes. Au n°27 s'ouvre le passage Dauphine, à l'emplacement de l'ancienne muraille de l'enceinte de Philippe-Auguste. (Th. Lavallée).

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.