.
-

Rue d'Assas, à Paris (VIe' arrondissement). - Cette rue commence à la rue du Cherche-Midi et finit à la rue de Vaugirard.

Les couvents des Carmes et du Cherche-Midi, supprimés en 1790 , devinrent propriétés nationales, et furent vendus les 15 brumaire et 21 thermidor an V. Les contrats de vente imposèrent aux acquéreurs l'obligation de livrer gratuitement le terrain nécessaire à deux rues projetées. 

Une seule fut ouverte en 1806, et reçut la dénomination de rue d'Assas, en mémoire de Nicolas, chevalier d'Assas, né au Vigan, capitaine dans le régiment d'Auvergne, mort à Closter-Camp, le 16 octobre 1760, où il commandait une compagnie d'avant-garde. Étant allé au point du jour reconnaître les postes, ce capitaine tomba dans une colonne ennemie qui s'avançait en silence pour surprendre l'armée française. Aussitôt des grenadiers le saisissent et le menacent de l'égorger s'il dit un seul mot. Il y allait dû salut de l'armée française; d'Assas se recueille un instant, et s'écrie : 

« A moi, Auvergne! faites feu, ce sont les ennemis ! » 
Il tombe aussitôt percé de coups. Ce trait de courage héroïque, longtemps oublié, dut à Voltaire la popularité dont il jouit dans l'histoire moderne.

La largeur de la rue d'Assas est de 12 m.  Au n° 28 se trouve un pavillon du XVIIe siècle.

.


Dictionnaire Villes et monuments
ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVWXYZ

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010. - Reproduction interdite.