.
-

Orthez

Orthez est une ville de France, dans le département des Pyrénées-Atlantiques, sur une colline baignée par le gave de Pau, à  40 km au Nord-Ouest de Pau. Population : 10 338 habitants (2010). 

Histoire d'Orthez.
Orthez faisait partie au début du Moyen âge de la vicomté de Dax; Gaston VI le Bon, vicomte de Béarn, l'acquit à la fin du XIIe siècle, Gaston VII y fit bâtir, en 1242, le château qui devint la principale résidence des vicomtes de Béarn. 

La Réforme fit de rapides progrès à Orthez dès le début du XVIe siècle, et Jeanne d'Albret fonda une université calviniste où enseigna pendant quelque temps Théodore de Bèze. En 1569, Terride y fut envoyé par Charles IX pour rétablir le culte catholique, mais il fut bientôt obligé de s'enfermer dans la place pour s'y défendre. Montgommery l'attaqua et emporta la ville d'assaut dès son arrivée. Orthez demeura depuis lors un centre protestant, et ses habitants s'opposèrent longtemps à la réunion du Béarn à la France.

En 1684, l'intendant Foucault fut envoyé par Louis XIV pour convertir la ville, mais il n'obtint que des succès apparents. 

Le 27 février 1814, le maréchal Soult fut battu près de la ville par l'armée anglo-hispano-Portugaise de Wellington et se retira sur Saint-Sever.

Monuments.
Le monument, le plus curieux d'Orthez est le donjon (mon. hist.) du XIIIe siècle, la tour de Moncade, qui subsiste seul de l'ancien château des vicomtes de Béarn; c'est une construction pentagonale, dont trois faces sont rectangulaires, tandis que les deux autres forment en avant une sorte d'éperon aigu. On distingue encore çà et là aux environs de la tour des vestiges des trois enceintes qui défendaient le château

Quelques restes des anciens remparts de la ville sont encore debout.

Le gave est franchi par un très curieux pont (mon. hist.) du XIVe siècle, à trois arches en tiers point de largeurs inégales. Au centre s'élève une tour percée à sa base d'un passage voûté, et éclairée d'une fenêtre donnant sur le gave et nommée fenêtre des prêtres parce que, d'après une légende, du reste controuvée, Montgommery aurait contraint les prêtres et les moines de la ville à se jeter de là dans la rivière.

Mentionnons encore l'église de la fin du XIIe siècle, avec additions des XIVe et XVe siècles, surmontée d'une flèche moderne. (GE).

.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2010 - 2016. - Reproduction interdite.