.
-

Dublin
Dublin (ou Baile Átha Cliath, en gaélique) est la capitale de l'Irlande. La ville est construite dans la plaine, sur les deux rives de la Liffey, à son embouchure, mais aussi sur le versant des collines qui encadrent la vallée; 500 000 habitants environ (le double en comptant l'agglomération). La ville est de forme circulaire, plus exactement ovale, ayant le grand axe de l'Est à l'Ouest. Elle a un circuit de 12 kilomètres marqué par le Circular Road (qui porte différents noms selon les tronçons). Au-delà de ce boulevard sont les faubourgs; ils se développent des deux côtés de la baie de Dublin : au Sud, le long de la mer, Ringsend, à l'embouchure de la Liffey, Sandymount, Merrion, puis Wiltiamstown et Kingstown; dans l'intérieur, Ballsbridge, Donnybrook, Rathmines, Rathgar, Haroldscross, Crumlin; à l'Ouest, Kilmainham, Goldenbridge et le magnifique Phoenix Park, vaste de 710 hectares, renfermant  la colonne Wellington (63 m de haut), le monument de Chesterfield, le Jardin zoologique, les Peoples Gardens (Polo), etc.; au Nord, les faubourgs sont moins importants : Glasnevin, Drumcondra, puis, sur le rivage, Clontarf et Dollymount.

La Liffey divise Dublin en deux parties égales qui sont mises en communication par neuf ponts; le principal est  le pont O'Connell, long de 114 m, orné de la statue de Daniel O'Connell, par John Henry Foley. Les rives du fleuve sont bordées de quais de granit. Sur le bas fleuve, de vastes docks peuvent recevoir les navires calant 7 m; ils communiquent avec l'intérieur du pays par deux canaux (au Sud et au Nord). Le port extérieur de Dublin est protégé par deux jetées : celle du Nord a 2700 m, celle du Sud en a 4300; à l'extrémité de celle-ci, le phare Poolbeg éclaire l'entrée du port. Les plus beaux quartiers sont ceux du Sud-Est, et à l'Est du Château; ils ont des rues rectilignes, spacieuses, des places et des squares sur lesquels on remarque la plupart des monuments publics de la capitale. La principale rue du Nord de Dublin est O'Connell Street qui commence au pont O'Connell; longue de 600 m, elle est large de 52 m, renferme les plus belles boutiques et les grands hôtels, ainsi que la Poste centrale, où les indépendantistes proclamèrent la République d'Irlande lors de l'insurrection de Pâques 1916, et devant laquelle une rocaille fleurie rappelle l'emplacement de la colonne de Nelson (37 m de haut), dynamitée en 1966. Plus haut dans la rue, à gauche, se trouve Parnell Square, non loin d'Eccles Street, rendue célèbre par James Joyce qui habita au n°7, dont il fit "l'Ithaque" de son Ulysse. Parmi les places du quartier Sud-Est, on remarque Stephens Green (qui occupe 8 hectares) et Merrion square (5 hectares), près duquel Oscar Wilde passa son enfance. Les principales rues se réunissent au Sud du pont O'Connell, près du College Green, de la Banque et de l'université de Trinity College, qui fut fondée en 1593 par Élisabeth Ire

Plan de Dublin.
Plan de Dublin en 1900 (cliquez sur l'image pour l'agrandir).
Des monuments de Dublin, on citera : la cathédrale Christ Church, construite en 1030 et où l'on  remarque le monument de Strongbow, exécuté en 1171; la cathédrale Saint-Patrick, qui date du XVe siècle; elle a une tour de 91 m, et  on y remarque la bannière des chevaliers de Saint-Patrick et le tombeau de Swift.  Au milieu de la ville, sur la rive droite du Liffey, une petite éminence porte le Château, ancienne forteresse; la partie la plus vieille est la tour de Birmingham qui remonte à 1411 et renferme les archives. Les principaux édifices administratifs sont Mansion House, qui a été le palais du lord-maire de Dublin à partir de 1715 et où fut signée la déclaration d'indépendance en 1919, l'Hôtel de ville (City Hall), ancienne bourse royale de Dublin. Les édifices modernes consacrés au commerce ont grand air : on y remarque la Douane (Custom House), sur le quai du Nord, avec sa façade de 115 m de long, sa colonnade dorique et sa coupole; la Banque d'Irlande, en face de Trinity College, occupe l'ancien palais du parlement irlandais; c'est un édifice du XVIIIe siècle (achevé en 1739) qu'entoure un portique circulaire avec une colonnade d'ordre ionien. A l'Ouest de la Banque sont les bâtiments (Commercial buildings) de la chambre de commerce, etc. Citons encore, sur la rive gauche, le Palais de justice (Four Courts), dont la façade (138 m) fait vis-à-vis au fleuve; ce palais date de 1766-1800.
Pont de Dublin.
Dublin au début du XXe siècle : le pont Carlisle (auj. O'Connell Bridge) plus large que long,
la rue Sackville (auj. O'Connell Street) et, au fond, la colonne de Nelson (détruite en 1966). Ci-dessus :
The Spire, une flèche de 120 m de haut qui remplace la colonne de Nelson
depuis 2003 et, à droite, la Liffey, à Dublin.
Histoire.
Dublin est une ancienne ville celtique, d'abord dénommée Dyvelin, Dyflin (de Dubb-linn?); on l'identifie, peut-être à tort, avec l'Eblana de Ptolémée. Les Vikings, puis, en 845, les Danois, s'y établirent et s'y fortifièrent. Un évêché y fut créé en 1038, qui devint archevêché en 1152. En 1170, le comte Strougbow prit la ville et, le 12 novembre 1171, elle reconnut le roi Henri II. Ce fut alors le chef-lieu d'un comté. En 1205, la Château fut bâti; en 1215, le premier pont de pierre. En 1409, la ville eut un maire à qui fut donné, en 1665, le titre de lord. En 1541, elle devint la résidence du vice-roi d'Irlande. Depuis lors, Dublin a toujours été considéré comme la capitale de l'Irlande. C'est là que se centralisa l'opposition politique et religieuse contre les Anglais. Et c'est Dublin qui devint naturellement la capitale de l'Eire, à son indépendance (L'Histoire de l'Irlande).

Lae palais de la Douane, à Dublin.
Le Palais de la douane (Custom House), à Dublin. Ci-dessous, le Trinity College.

Parmi les hommes illustres nés à Dublin, nous mentionnerons J. Denham, J. Swift, R. Steele, Pr. Sheridan, James Joyce. (A.-M. B.).
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2007. - Reproduction interdite.