.
-

Buenos Aires

Buenos Aires. - Capitale actuelle de l'Argentine, jadis capitale l'État de Buenos-Ayres , et auparavant de toutes les Provinces-Unies du Rio-de-la-Plata, sur la rive droite de la Plata. Population : 13 millions d'habitants en 2012.
-
Buenos Aires : la ville vue de l'espace, la nuit..
Buenos Aires la nuit. La luminosité reflète la densité de la population urbaine. La zone sombre en 
haut correspond à au Rio de la Plata; en bas,l'obscurité est celle de la campagne qui avoisine la ville. La zone la plus brillante est la partie ancienne de Buenos Aires, centrée sur le port et le palais présidentiel. Source : NASA.

La ville tire son nom au bon air qu'on était supposé y respirer. Rues tirées au cordeau; quelques édifices remarquables : Cavildo ou hôtel de ville; Recova, espèce de marché avec arcades; cathédrale, églises de San-Francisco, de la Merced; hôtel des monnaies, chambre des députés, etc.

Buenos-Aires fut fondée en 1535 par don Mendoza, sous le nom de Ciudad de la Trinidad; ruinée par les Indiens, elle fut rebâtie en 1580. Un évêché y fut établi en 1620. En 1776, elle devint la capitale de la vice-royauté de Buenos Ayres. En 1806 , elle fut prise par l'Anglais Beresford.
-

Buenos Aires : el Obelisco.
L'obélisque (El Obelisco) le long de l'avenue Nueve de Julio à Buenos Aires. La voie, nommé d'après jour de l'indépendance de l'Argentine (9 juillet 1816), est généralement considérée comme 
la plus large avenue du monde. L'obélisque, construit en 1936, mesure 67 mètres de haut et
commémore la fondation de la ville.  Source : The World Factbook.
.


Dictionnaire Villes et monuments
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.