.
-

Arc-boutant

Un arc-Boutant. est un arc employé à l'extérieur des églises gothiques pour buter les reins d'une voûte; il a sa retombée opposée sur un contre-fort. On le fait ou en arc-rampant, comme à la figure 1 ci-dessous, ou en portion d'arc plein cintre, comme à la figure 2. Ce dernier mode, plus usité, est aussi plus solide. Les arcs-boutants permettent d'ouvrir des jours aussi larges et aussi bas que possible. Les églises de grandes dimensions en ont souvent deux rangs placés l'un sur l'autre et réunis par des arcatures à jour. 
-
Arc-boutant.
fig.1.
Le style des arcs-boutants se modifia durant le Moyen âge avec l'architecture elle-même. Au XIIIe siècle, ils sont lourds, d'une étendue peu considérable, et soutenus par de massifs contre-forts (fig. 1). Au siècle suivant, ils,deviennent plus légers et plus hardis (fig. 2). Enfin ils s'ornent de riches découpures et produisent le plus heureux effet (fig. 3). Dès le XIIIe siècle, les architectes eurent l'idée de surmonter d'un aqueduc les arcs-boutants supérieurs, pour conduire les eaux des grands combles jusqu'aux gargouilles qui garnissent les têtes des contre-forts.
-
Arcs-boutants.
fig.2. et 3. - Arcs-boutants.

On donne encore le nom d'arc-boutant à toute espèce de pièces de fer ou de maçonnerie ayant la forme d'une console ou d'une courbe quelconque, et servant à retenir une, grille, un mur, un balcon, etc

Les Anciens n'ont jamais employé l'arc-boutant dans leurs constructions. (E. L.).

Arc-boutant (cathédrale de Bourges).
Arc-boutant (cathédrale de Bourges).
Arcs-boutants et vitraux du chevet de la basilique de Saint-Denis
Aile de la cathédrale de Bourges, appuyée
sur un arc-boutant. 
Photos : © Serge Jodra, 2009-2011.
.


Dictionnaire Architecture, arts plastiques et arts divers
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.