.
-

Les modes du syllogisme

On nomme modes du syllogisme les dispositions particulières qui résultent, dans le syllogisme, de l'emploi et des différentes combinaisons des quatre espèces de propositions à titre de prémisses

Les combinaisons possibles sont au nombre de 16 dans chaque figure; mais toutes ne donnent pas de conclusions, et, soit en vertu des règles générales du syllogisme, par exemple, lorsqu'il s'agit de deux propositions particulières ou de deux négatives dont on sait que le rapprochement ne conduit à aucune conclusion, soit en vertu de convenances propres à chacune des figures, le nombre total des modes concluants, les seuls dont on s'occupe, n'est que de 19, savoir : 4 dans la première figure, 4 dans la deuxième, 6 dans la troisième, et 5 dans la quatrième. 

Ce sont ces modes que l'on désigne par les notations innémoniques : Barbara, Celarent, etc. (B-E.).



En bibliothèque - La Logique de Port-Royal, 3e partie, ch. 4-8, et Euler, Lettres à une princesse d'Allemagne, 2e partie, lettres 38 et 39. 
.


Dictionnaire Idées et méthodes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2004. - Reproduction interdite.