.
-

Migrations animales

Migrations (zoologie), du latin migrare, émigrer. - Parmi les faits les plus curieux que présente le comportement des animaux, il faut, sans contredit, ranger ces voyages lointains, réguliers ou irréguliers, qu'exécutent certaines espèces à des époques plus ou moins éloignées les unes des autres, soit par des routes toujours identiques, soit dans des directions variables. On a donné à ces voyages le nom de migrations, et les espèces qui les accomplissent sont dites espèces migrantes ou migratrices; plusieurs d'entre elles ont conquis par là une véritable célébrité.

C'est parmi les vertébrés que l'on rencontre la plupart des espèces migratrices, et l'immense majorité appartient aux deux classes des oiseaux et des poissons, dont la locomotion est en général si facile. L'étendue des migrations varie beaucoup selon les conditions d'existence imposées aux diverses espèces. Certaines d'entre elles parcourent pendant l'année les diverses provinces d'une même contrée, d'autres errent successivement de contrée en contrée, de continent en continent et même d'hémisphère en hémisphère, au gré de leurs besoins et des ressources qu'ils rencontrent; d'autres enfin se portent périodiquement des pays froids vers les pays chauds, et réciproquement.

En tous cas, les motifs de ces curieux voyages se rattachent pour l'essentiel au régime alimentaire et aux conditions nécessaires pour la reproduction. Aussi observe-t-on surtout les migrations parmi les espèces d'oiseaux insectivores, et chez les poissons dont le frai ne se développe pas dans les mêmes eaux où vivent habituellement les parents. Il est impossib!e de donner ici, sur les migrations, les détails qui concernent spécialement chaque espèce; il suffira de fournir l'indication des principales espèces migratrices ou voyageuses.

Mammifères. - Campagnols, Hamsters, Lemmings, Antilopes, Bisons, Gnous, Dauphins.

Oiseaux. - Aigles-pêcheurs, Balbuzards, Éperviers, Scops, Pies-grièches, Gobe-mouches, Grives et quelques espèces de Merles, Loriots, Traquets, Rubiettes, Fauvettes, Pouillots, Hochequeue, Bergeronnettes, Farlouses, Hirondelles, Martinets, plusieurs espèces de Bruants, Becs-croisés, certaines espères de Corbeaux, Huppes, Coucous, Pigeons, Dindons, Cailles, Outardes, Pluviers, Oedicnèmes, Vanneaux, Huîtriers, Grues, Hérons, Cigognes, Courlis, Bécasses, Barges, Maubèches, Alouettes de mer, Combattants, Chevaliers, Échasses, Flamants, Grèbes, Plongeons, Guillemots, Pétrels, AIbatros, Alouettes et Goélands, Stercoraires, Sternes, Cygnes, Oies, Bernaches, Macreuses, Garrots, Eiders, Millouins, Tadornes, Canards, Sarcelles, Harles.

Reptiles. - Tortues marines (Chélonées, Sphargis).

Poissons. - Anabas (Gourami), Maquereaux, Thons, Germons, Sardes, Muges, Goujons, Salmonidés (Saumons (Saumon commun), Truites, Ombres), Éperlans, Harengs, Sardines, Aloses, Anchois, Morues, Merlans, Anguilles, Esturgeons, Raies, Lamproies.

Insectes. - Sauterelles, Criquets, Papillons.

Crustacés. - Gécarcins ou Tourlouroux.
 



Maxime Zucca, La migration des oiseaux : Comprendre les voyageurs du ciel, Sud Ouest editions, 2010.
281770052X
Ben Hoare, Animaux voyageurs : Etonnantes migrations, Delachaux et Niestlé, 2009.
260301644X
A certaines périodes de l'année, des espèces de toute taille et de toute forme, depuis le minuscule copépode jusqu'à l'énorme rorqual bleu, entreprennent un périple long et difficile. Qu'est-ce qui oblige ces créatures à parcourir des milliers de kilomètres? Comment arrivent-elles à s'orienter et à naviguer aussi bien au-dessus de la surface terrestre que dans les profondeurs océaniques? Comment ces animaux parviennent-ils à survivre à des voyages qui durent parfois plusieurs mois? Certaines migrations vont-elles s'arrêter du fait des changements climatiques? Sujet de fascination depuis des centaines d'années, la migration, par ses nombreux aspects inexpliqués, continue d'être une source de questionnements pour les scientifiques et les naturalistes. Animaux voyageurs vous entraîne sur tous les continents à la suite de 50 migrations remarquables, comme celles des ours blancs, des gnous, des manchots, des iguanes ou encore des requins... Sont ici publiés, et pour la première fois, les plus récents résultats scientifiques sur les migrations, grâce notamment à la génétique et à la miniaturisation des balises satellitaires. Vous y explorerez l'ensemble des stratégies d'orientation, l'évolution du comportement migratoire et les menaces croissantes auxquelles font désormais face les animaux migrateurs. Pour chaque espèce, une fiche de migration résume les informations pratiques essentielles, une carte illustre les routes migratoires empruntées en différentes saisons et un encadré approfondit un aspect particulier de la migration ou du cycle de vie de l'animal. (couv.).
.


Dictionnaire Les mots du vivant
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2005. - Reproduction interdite.