.
-

Les langues > Indo-européen > langues germaniques > allemand
La langue gothique
La langue gothique est une langue éteinte qui appartenait à la famille des langues germaniques. Elle était parlée  les différents peuples connus sous les noms d'Ostrogoths, Wisigoths et Mésogoths. Quelquefois on désigne aussi par ce terme génétique le mésogothique seul parce que c'est dans ce dialecte qu'est écrite principal texte littéraire qui nous reste des Goths

La déclinaison, les terminaisons des différents cas rappellent ceux du sanscrit. Dans la conjugaison des verbes, les terminaisons des personnes sont presque les mêmes. Le duel a disparu, et les cas qu'on désigne en sous les noms de datif, d'instrumental et de locatif, se sont confondus dans un seul et même cas, le datif. Le duel s'est conservé, et le passif, ainsi que cela a lieu en sanscrit, en grec et en latin, est rendu par une forme particulière. 

L'affinité d'origine qui existait entre les Goths et les anciens Germains se retrouve aussi dans le langue, et on peut considérer le gothique comme un dialecte germanique. Grimm, dans le tableau qu'il a retracé du développement historique de la langue allemande, prennait la grammaire gothique comme base. 

Les Goths qui ont occupé succes ivement la plupart des pays du midi de l'Europe, et qui se sont fixés pendant quelque temps en Italie et en Espagne , n'y ont laissé que de faibles traces. 

Il ne nous reste des textes de la langue gothique que des parties de la traduction de la Bible par l'évêque Ulfilas, vers 870 (Le Manuscrit d'Argent ou Codex argenteum), un manuscrit palimpseste découvert en 1758, à la bibliothèque de Wolfenbuttel  renfermant des fragments de l'Epitre de saint Paul aux Romains, ainsi qu' un autre manuscrit découvert vers le milieu du XIXe siècle à Milan qui contient une partie de l'Evangile de Mathieu et les Epîtres de Paul presque complètes, avec  quelques fragments des Livres d'Esdras et de Néhémie. Il existe Il existe encore des fragments d'un commentaire gothique sur l'Evangile de Jean, publiés en 1834, à Munich,ainsi qu'un calendrier et quelques titres de documents. (DL.).

.


[Histoire culturelle][Grammaire][Littératures]

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.