.
-

Comté, puis duché de Berg. - Ancien État de l'Allemagne, avait pour bornes, avant la Révolution francaise, à l'Ouest le Rhin; à l'Est Nassau-Siegen, le duché de Westphalie, le comté de la Mark; au Nord le duché de Clèves; capitale Dusseldorf. il appartint d'abord, avec titre de comté; à la maison des comtes d'Altena; porté en 1348 à la maison de Juliers par Marguerite, fille du 11e comte, Adolphe VII, il fut érigé en duché en 1389 par l'empereur Wenceslas. En 1423, Adolphe, duc de Berg, devint duc de Juliers, et depuis, Berg suivit les destinées de Juliers; il passa en 1624 à la maison de Neubourg, qui le garda lors du traité de Lunéville (1801). En 1806, Napoléon se le fit céder, y ajouta diverses parties du duché de Clèves et d'autres pays, et l'érigea en grandduché pour Murat : il fut ensuite incorporé à l'Empire français et partagé entre les départements du Rhin, de la Sieg, de la Roer et de l'Ems. En 1815, le duché de Berg fut attribué à la Prusse. Outre Dusseldorf, on y remarque Elberfeld et Barmen, villes très industrielles.
Berg, c.-à-d. mont en allemand, entre dans beaucoup de noms géographiques, soit comme initiale (Berg-op-zoom), soit comme finale (Koenigsberg).
.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2006. - Reproduction interdite.