.
-

Histoire des Açores
Les Açores avaient été visitées dans l'Antiquité par les Carthaginois, témoins les monnaies carthaginoises trouvées à Corvo, plus tard par les Vikings et par les Arabes. Cet archipel est représenté en détail sur les cartes du XIVe siècle. Mais c'est seulement au XVe siècle qu'il a été reconnu et que la prise de possession en a été faite par les soins et au nom du gouvernement portugais, qui l'a colonisé. Il était alors sans habitants. Gonçalo Velho Cabral aperçut As Formigas en 1431, Sta Maria en 1432. Il est vraisemblable que l'île de S. Miguel avait été aperçue, lors de ce voyage. Ce qui est certain, c'est que sa colonisation date de 1444; la localité dénommée Porvaçâo est l'endroit où s'établirent les premiers colons. 

C'est très probablement en 1449 que fut aperçue l'île de Terceira, car en 1450 on écrivait qu'elle avait été découverte peu de temps auparavant. Elle fut appelée d'abord île de Jésus-Christ, mais elle prit ensuite et elle conserve encore aujourd'hui le nom de Terceira (troisième). Jacques de Bruges paraît avoir découvert S. Jorge en 1449. Quelques auteurs pensent que Graciosa a été découverte avant S. Jorge. Quant à Corvo, c'est probablement vers 1453 qu'elle fat découverte, car, en cette année, le roi Alphonse V la donna au duc de Bragance, par charte du 20 janvier. Il est vraisemblable que l'île de Flores, située à peu de distance, fut découverte en même temps, Quant à Fayal et à O Pico, on ne sait pas exactement la date de leur découverte.

Sta-Maria et S. Miguel furent, de ces îles, les premières où les Portugais fondèrent des colonies. Plus tard, la duchesse Isabelle de Bourgogne (mère de Charles le Téméraire) qui avait obtenu du gouvernement portugais la concession viagère de Fayal y envoya des Flamands. De là le nom alors d'îles Flamandes (Ilhas Flamengas) que l'archipel conserva longtemps, Plus tard encore, les Maures chassés d'Espagne se réfugièrent dans ces îles et y développèrent la civilisation. Lorsque Philippe Il d'Espagne occupa le Portugal (1580), il s'empara aussi des Açores, sauf Terceira. En 1582, la flotte espagnole vainquit la flotte qui portait le prétendant portugais Antonio de Crato. Lorsque le Portugal eut recouvré son indépendance, les Açores entrèrent dans une période de déclin, car le gouvernement portugais prit des mesures restrictives du commerce. Ce fut en vain que Pombal essaya d'améliorer la situation des Açores. 

Ces îles ne recommencèrent à prospérer qu'après le départ de la famille de Bragance pour le Brésil, le commerce ayant dès lors recouvré en partie sa liberté. Plus tard, les Açores et surtout Terceira se sont signalées par leur fidélité à dom Pedro et à donna Maria da Gloria. Lorsque, en 1828, don Miguel de Portugal se fut emparé de la couronne, le comte Villaflor, partisan de don Pedro, débarqua à Terceira avec une vingtaine d'officiers; secondé par la garnison et les habitants, il repoussa la flotte envoyée par don Miguel, et il ne tarda pas à se concilier toutes les Açores. En 1832, don Pedro parut lui-même avec une flotte à Terceira. Les insulaires vinrent renforcer son armée. Le 8 juillet, il débarqua à Oporto avec 12,000 hommes. Le 24 juillet 1833, il assiégea Lisbonne. Peu de temps après, il chassa don Miguel du Portugal. (Charles Baye).

.


Dictionnaire Territoires et lieux d'Histoire
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[Pages pratiques][Aide][Recherche sur Internet]

© Serge Jodra, 2009. - Reproduction interdite.